La promesse des bas indéchirables

La promesse des bas indéchirables
La promesse des bas indéchirables - © AntonioGuillem - Getty Images/iStockphoto

On en rêve toutes et les Chinois l’ont fait : inventer des bas qui ne se déchirent pas à la moindre occasion. Oui, oui. Le rêve est enfin à portée de mains ! Vraiment ?

La publicité a fait le buzz sur la toile… Vous voyez quelqu’un prendre des bas collants, passer dedans un fruit (pomme ou melon, c’est selon) et couper le tout avec un couteau à la lame bien nette. Là où l’image est incroyable, c’est que le fruit est bien coupé en deux mais que le bas est toujours intact… Incroyable mais vrai. Du coup, à la rédaction, nous avons voulu le tester.

La commande se fait via internet car il ne se vend pas en Belgique. Deux semaines plus tard, le tout arrive dans un joli paquet provenant de Chine. Ni une, ni deux, nous l’ouvrons pour commencer l’expérience. Le couteau et la pomme sont prêts. Reste que … Avant, nous souhaitons l’enfiler et tester sa résistance dans un usage quotidien.

Et là, c’est le drame. En quelques secondes, le bas se déchire avec juste un pincement de doigts… Rien d’autre. Juste des doigts ! Inutile donc d’aller en cuisine faire la grande démonstration. Le bas indéchirable est une arnaque.

Il n’empêche : certains bas tiennent mieux leurs promesses que d’autres. C’est le cas de l’indémaillable qui ne fait qu’un petit trou quand il est abîmé. Il ne file pas, ne se déchire pas… Un bon point ici.

Pour les autres, sachez que le nombre de deniers indiqué sur l’emballage n’a rien à voir avec la résistance mais bien l’opacité ! Un denier peu élevé indique un bas très transparent alors qu’un denier élevé est synonyme de bas opaques. Attention donc à ne pas confondre.

Ultime conseil : veillez à l’enfiler de la bonne manière, c’est-à-dire en l’enroulant jusqu’au pied et en le déroulant progressivement sur la jambe. Si vous le mettez et tirez à la taille, les risques de le casser sont évidemment plus importantes. Question de bon sens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK