La médiation : la solution pour éviter les conflits qui s'enveniment

En cas de conflit, avec un voisin, une entreprise ou son employeur, la médiation permet souvent de trouver une solution tout en pacifiant les relations, ce qui est rarement le cas quand il y a un procès. Mais attention, pour qu’il y ait médiation, il faut que les deux parties en conflit acceptent ce type de procédure.

A l'occasion de la semaine de la médiation. "On n'est pas des Pigeons" accueille en studio Michel Gonda du centre belge d’arbitrage et de médiation. Avec lui, nous rappelons les principes fondamentaux de la médiation.

La médiation, ça existe depuis longtemps ?

La médiation a tout d'abord émergé dans le monde de l'entreprise dans les années 90 avant de se généraliser dans le grand public. Et c'est en 2005 que le Parlement a promulgué la loi encadrant la procédure de médiation.

Un Médiateur et un ombudsman, c'est la même chose ?

Non, c'est fondamentalement différent. Les ombudsman sont des guichets de plainte, auxquels les particuliers peuvent s'adresser. Les médiateurs sont des personnes totalement indépendantes et neutres, de manière à éviter un conflit d'intérêt dans la résolution de la problématique.

En quoi consiste la médiation, exactement ?

La médiation a pour objet d'installer un cadre entre les parties en litige : un endroit, des heures de réunion sont fixés. Lors du premier rendez-vous, les 2 parties vont être reçues ensemble et vont pouvoir exposer leur problématique et tout leur ressenti. 

Est-ce que la médiation s'adresse à tous ?

Oui, à toutes les personnes en conflit ouvert ou larvé : cela peut être deux voisins, des membres d'une même famille, un litige à propos d'une garde d'enfants, cela peut être aussi un travailleur avec son employeur

Dans majorité des cas, de bons résultats ?

On n'a pas de statistiques officielles, en raison du grand nombre de centres de médiation. Mais le consensus est que dans 80% des cas, la médiation aboutit à un résultat. 

Ça coûte cher ? ce sont les deux parties qui paient ?

La solution de la médiation est moins chère que la justice. Les tarifs varient entre 40 euros de l'heure pour des particuliers à 200 euros voire plus pour les entreprises. Les deux parties peuvent se partager les frais, mais il peut arriver que l'accord de la médiation prévoie que les frais soient pris en charge par une des deux parties de la médiation.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK