La marque du consommateur "C'est qui le patron?!" lance une pizza et un jus de pomme

Ce n'est plus un secret, dans l'émission "On n'est pas des pigeons", on a à cœur de défendre les consommateurs, et quand une marque décide de leur donner la parole, c'est encore mieux! Et en septembre dernier, une toute nouvelle marque française appelée 'C’est qui le patron?!' avait été présentée. L’objectif : rémunérer correctement les producteurs et répondre aux attentes des consommateurs.

Au beau milieu de ce que l’on peut appeler "la crise du lait", la marque lance son premier produit : une brique de lait à 0,99 centimes dont 0,39 centimes reviennent aux producteurs. C’est douze à treize centimes de plus que ce que leur paient les grands groupes. Et attention, ce lait correspond au cahier des charges établi par les consommateurs; vaches nourries aux fourrages locaux, pas d’OGM et des pâturages pour les vaches durant trois à six mois par an.

En France, ces produits connaissent un franc succès! Il y a quelques jours, les créateurs de la marque ont franchi le seuil des dix millions de litres de lait vendus. Et ce, malgré le fait qu’il coûte en moyenne huit centimes de plus que les autres.

La marque française poursuit son chemin avec un nouveau produit

La marque française continue sur sa lancée avec deux nouveaux produits : le jus de pomme et la pizza. Pour établir les cahiers des charges de ces deux produits, les consommateurs se sont pressés au portillon : 20 000 répondants pour la pizza et 21 000 pour le jus de pomme.

Par exemple, le jus de pomme vendu 1, 62 euros, répond aux critères suivants :

  • Il permet au producteur de se payer convenablement
  • Les pommes sont produites en France
  • C’est un mélange de variétés qui permet l’élaboration du jus
  • La culture est éco-responsable
  • Le jus est non filtré, ce n’est pas un jus transparent. C’est le jus le plus naturel qui soit
  • La brique est haute avec un bouchon

Pour la pizza, vendue 4,49 euros, nous sommes bien loin des pizzas industrielles :

  • Elle contient des fromages labellisés : Comté AOP, Raclette et Emmenthal label rouge
  • La purée de tomates aux herbes aromatiques fabriquée en France
  • Elle contient de l’huile d’olive
  • 60% de garniture
  • De la farine française
  • A la demande des consommateurs. Elle est donc cuite au feu de bois

Les consommateurs décident-ils réellement du prix?

En réalité, il y a un prix de base qui est déterminé et qui permet de bien rémunérer les producteurs. Ensuite, en fonction des critères qui sont choisis, le prix augmente. Si on décide que le producteur doit être rémunéré décemment et non en fonction du cours mondial, le prix augmente. Si en plus on souhaite que le producteur ait du temps libre, le prix grimpe encore. Idem si l'on demande du bio, etc …

Dans les prochains mois, la marque va lancer une compote de pommes et du beurre bio. Les consommateurs sont à présent invités à déterminer les critères les plus importants pour eux dans l’élaboration de ces produits. Evidemment, on ne part pas en roue libre, on est guidés dans nos choix, mais le questionnaire permet de les affiner.

Ce qui est certains, c’est que ceux qui ont participé à l’élaboration du produit à travers le questionnaire ont l’impression que ce produit, c’est un peu le leur. Soyons donc consommacteurs! Cependant, même si la marque n’existe pas chez nous, en revanche, nous avons des groupements de consommateurs, des supermarchés solidaires qui commencent à voir le jour ... Et là aussi, c’est nous qui décidons!

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK