La culotte Petit Bateau est-elle increvable?

Le saviez-vous? La petite culotte a à peine cent ans! Avant cela, les enfants portaient de longs caleçons assez inconfortables. En 1918, Étienne Valton, le fondateur de la marque Petit Bateau a une idée de génie : couper les jambes de ces caleçons pour offrir confort et liberté de mouvements aux bambins. Un siècle après son invention, la culotte Petit Bateau reste culte. Mérite-t-elle sa réputation? Nous l'avons mise en concurrence avec d'autres petites culottes.

"Maman, les p'tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes?" "C’est en écoutant cette comptine qu’Étienne Valton, père de treize enfants, a eu l’idée de donner un coup de ciseaux aux longs caleçons en laine de l’époque", explique Jean-Benoît De Castillo, Directeur général de Petit Bateau Benelux. Le succès de cette culotte sans jambes est immédiat. En dix ans, la marque écoulera plus de trente millions d'exemplaires. Elle sera ensuite adaptée aux adultes et déclinée en différents modèles et couleurs.

Un siècle après son invention, la culotte Petit Bateau n'a pas pris une ride!

Sa longévité, la culotte Petit Bateau la doit à sa qualité. "Elle est increvable", assène Véronique Vanhamme, gérante de la boutique située Galerie Louise à Bruxelles. "Il y a des grands-mères qui viennent au magasin avec leurs anciennes culottes pour nous montrer qu'elles sont intactes!"

Une maman venue acheter des culottes confirme : "Quand ma fille aînée est passée à la propreté, j'ai vraiment essayé toutes les marques. Avec les autres, ça n'allait pas... Les élastiques ne tenaient pas, la petite culotte rentrait dans les fesses, le coton n'était pas assez épais et se détendait." 

Souvent copiée, jamais égalée, la culotte Petit Bateau a su se réinventer pour fidéliser sa clientèle. Chaque année, près de cinq millions de culottes sont vendues dans les 500 magasins que compte la marque à travers le monde.

Plus résistante que la culotte de chez Zeeman, Hema ou H&M ?

La culotte Petit Bateau vaut-elle son prix qui tourne autour des 5 euros selon le modèle? On n’est pas des pigeons l’a mise en concurrence avec trois culottes achetées ailleurs. Chez Zeeman, on peut déjà s’offrir une petite culotte 60% coton à partir de 0,59 euros. Soit huit fois moins cher que chez Petit Bateau! Chez Hema, nous avons déboursé 2,20 euros pour une 95% coton et chez H&M la culotte 94% coton nous a coûté 2,70 euros.

Pendant cinq semaines, les culottes ont été lavées en machine à 30°C, 40°C et 60°C. Avec du linge blanc, des couleurs. Elles ont aussi subi des milliers de tours dans la chaleur du sèche-linge. On a même poussé le vice jusqu'à les faire bouillir dans une casserole à 100°C.

La culotte achetée chez H&M est celle qui a le moins bien résisté. La couleur s'est ternie, elle a perdu un centimètre au niveau de l’élastique, la culotte H&M semble avoir perdu une taille. La culotte de chez Hema est passée du blanc au gris. Et la moins chère, celle de chez Zeeman a rétréci d’un demi centimètre. La Petit Bateau a perdu quelques millimètres mais elle paraît presque neuve. La marque française au voilier tient donc clairement ses promesses.


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK