Jeux de société : pourquoi pas une vente à domicile ?

Vous voulez arrondir vos fins de mois ? Lancez-vous dans les ventes à domicile et pourquoi ne pas essayer les jeux de société ?

Vendeur à domicile : un métier porteur d'emploi !

Nous connaissons tous le principe des ventes à domicile, popularisées par une célèbre marque de boîtes en plastique. Depuis plusieurs années, le concept a fait des petits, on ne compte plus les ventes de produits d’entretien, de bijoux ou de bougies par exemple. Depuis décembre dernier, le Forem a identifié une liste des métiers "porteurs d’emploi". Parmi eux, vendeur à domicile !

Nouvelle démo : les jeux de société

Le secteur a su se renouveler. A côté de la lingerie, du vin ou des sex toys, vous pouvez désormais accueillir un vendeur ou une vendeuse pour une démonstration de jeux de société. L’idée est née en France avec Oika Oika en 2013, dans l’esprit de Thomas Watine. Depuis, le concept a débarqué en Belgique.

Le principe : une soirée/après-midi chez un hôte ou une hôtesse qui invite des amis/voisins/connaissances pour tester des jeux et éventuellement en acheter l’un ou l’autre…

Nous avons assisté à une animation organisée par Carole Braconnier, Oik’animatrice depuis l’arrivée en Belgique de la société. Son hôtesse avait convié quelques mamans de l’école des enfants et c’est dans la bonne humeur que toutes se sont prêtées au jeu.

Quels avantages ?

La vente à domicile permet de rencontrer un nouveau public, pas forcément connaisseur, ou peu habitué des boutiques de jeux.

Principal avantage : pas besoin de lire et comprendre les règles (il faut bien le dire, une tâche qui se révèle souvent assommante), c’est le boulot de l’animateur ou de l’animatrice ! Carole était là pour installer et expliquer, de quoi faire gagner du temps au groupe, qui du coup, peut tester plusieurs jeux et ainsi découvrir un éventail de jeux modernes… Nous sommes loin du Monopoly ou du Trivial Poursuite de notre enfance ! En moins de deux heures, pas le temps de terminer les parties, le but est de découvrir, et de laisser les participants sur leur faim !

Au menu : jeux d’ambiance, jeux coopératifs, ou jeux pour les plus petits… Libre à chacun, ensuite, de faire des achats ou non, mais la tentation est grande, surtout quand les enfants accompagnent et peuvent tester eux aussi… L’animateur, lui, empoche une commission qui va de 18 à 30% sur les ventes réalisées. Une activité financièrement rentable pour Carole qui a fait de la vente à domicile son activité principale.