Immopass, le contrôle technique de l'immobilier

Pour beaucoup, acheter une habitation est souvent considéré comme l'investissement majeur dans une vie. Mieux vaut donc ne pas se tromper et être certain de ce qu'on achète. Mais quand on tombe sur la perle rare, il faut souvent se presser pour éviter de rater la vente, quitte à ne pas inspecter le bien dans ses moindres recoins. C'est là que l'assistance d'Immopass peut se révéler précieuse.

Parce qu'on n'a pas tous un ami architecte

La maison est-elle saine? L'appartement est il bien isolé? La peinture fraîche cache-t-elle un défaut? Autant de questions auxquelles il n'est pas simple de répondre quand on n'y connait pas grand chose. A défaut d'un papa maçon ou d'un beau-frère ingénieur, il convient de faire appel à un expert. C'est justement le rôle d'Immopass, cette jeune société qui se présente comme étant le contrôle technique des habitations. Pour des montants variant entre 199 et 350 euros, Immopass mandate un architecte indépendant qui effectue la visite avec l'acheteur. Ou éventuellement avec le vendeur si celui-ci veut travailler en toute transparence et rassurer ses acquéreurs potentiels.

Un rapport complet

L'expert ne se contente pas d'une simple visite. Il doit transmettre un rapport à Immopass qui le fournira ensuite à son client. Il comprend une centaine de points cruciaux comme la structure même du bâtiment, l'absence de vices cachés, la validité des certificats légaux et même une analyse urbanistique et acoustique sur base des plans du cadastre. Un rapport de plusieurs pages accompagnés de photos réalisé de manière indépendante de toute société immobilière, et donc a priori fiable. Pour Immopass, le travail réalisé pour les particuliers n'est qu'une vitrine car l'essentiel de l'activité devrait se faire avec les professionnels, les syndics et les copropriétés.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK