FruitCollect, l'ASBL qui récolte des fruits pour les plus démunis

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c'est une chose que l'équipe d'On n'est pas des pigeons prône régulièrement. Justement, dans ce domaine-là, il y a une très chouette initiative qui existe : FruitCollect! 

L'initiative porte bien son nom car son but est de récolter les fruits ... qui n'ont pas été consommés dans des jardins de particuliers. Le but? Redistribuer les fruits aux plus démunis. 

Maxime Niego participe notamment à cette collecte et donne quelques explications sur le concept. Il met l'accent sur le fait que beaucoup de fruits différents sont récoltés. "Nous récoltons beaucoup de fruits, et surtout beaucoup de fruits différents", précise-t-il. "On passe des cerises aux prunes, aux fruits secs, aux poires, etc ... Niveau quantité, on a commencé en 2015 avec plus ou moins deux tonnes de fruits récoltés. En 2016, nous avons récolté plus ou moins six tonnes et cette année, on prévoit de récolter huit tonnes, voire plus! L'idée de départ, c'était que l'on voulait qu'il existe un engouement citoyen, donc on ne va pas repérer des propriétés qui ont plein d'arbres fruitiers. Par contre, si vous souhaitez vous inscrire pour participer, tout se passe sur le site internet, où vous pouvez compléter un formulaire en y entrant vos coordonnées et ce que vous possédez comme fruits. Après, nous centralisons tout cela et ça nous permet chaque année de relancer les donneurs qui souhaitent encore nous ouvrir leur jardin".

Il évoque également l'aspect écologique du projet : "Dans un souci écologique, pour le moment, on centralise tout à Bruxelles, mais on espère prochainement de pouvoir déléguer dans d'autres villes. Cela dit, pour un seul pommier, on ne va pas se déplacer jusqu'au bout de la Belgique car ce n'est pas très écologique. Mais s'il y a plusieurs arbres fruitiers, on se déplace vraiment partout en Belgique".

Les fruits non-distribués sont transformés en jus

Et les fruits qui n'ont pas été distribués? Que deviennent-ils? "Une fois que l'on a récolté les fruits, généralement le week-end, on connaît le nombre de sacs récoltés ainsi que le nombre de kilos récoltés approximativement. A ce moment-là, on envoie un e-mail aux associations partenaires pour savoir le nombre de kilos de fruits qu'elles désirent et après on passe chez elles pour les distribuer dans la semaine. Ce qui n'a pas été distribué est transformé en jus que l'on vend".

Précisons également que tous les membres de l'association sont des bénévoles !

Pour plus d'infos, rendez-vous sur le site de FruitCollect.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK