Fêtes de fin d'année : les produits de luxe vendus comme jamais auparavant

Les fêtes toutes proches promettent d’être inédites dans le contexte de crise que l’on connaît : restaurants fermés, repas en petit comité… Quel sort attend dès lors les produits de luxe, généralement très prisés en cette période ?

Des stocks plus importants

Chez Carrefour, on tombe sur un rayon exclusivement réservé au foie gras, quatre gros frigos remplis de foie gras. Siryn Stambouli, la porte-parole des magasins Carrefour nous l’avoue : "On s’attend dans l’ensemble à une hausse de nos ventes, que ce soit les produits de luxe ou les autres produits, ça va être une demande qui va être accrue dans toutes les catégories selon nous."

Homards, caviar, huîtres, champagne… Chez Delhaize aussi, on se dit que la demande en produits de luxe va être forte, comme nous l’affirme Karima Ghozzi, porte-parole des magasins Delhaize : "On se rend compte qu’effectivement que comme les gens vont fêter ça à la maison, même si c’est en tout petit comité, il va y avoir des volumes supérieurs au niveau de la demande, donc, on a prévu en quantité suffisante, tous ces produits justement. Par exemple, au niveau des homards et des huîtres, on a prévu 20% de volume supplémentaire."

Emballages redimensionnés

A côté des stocks plus abondants, il y a d’autres changements cette année. Ça se passe au niveau des conditionnements. On trouve plus aujourd’hui dans les rayons des petits morceaux de foie gras, des petites bouteilles, des petits pots de caviar…

Siryn Stambouli, des magasins Carrefour nous explique la démarche : "Nous avons évidemment aussi adapté les portions, tant pour notre marque Carrefour que pour les marques de nos fournisseurs qui ont proposé en fait des portions plus petites qui conviendront à des plus petites tables et à des rassemblements plus restreints pour cette fin d’année pour les fêtes."

Même constat chez Delhaize, comme nous l’explique Karima Ghozzi, la porte-parole de l’enseigne : "Chez Delhaize, on a déjà une offre qui est disponible pour les personnes qui vivent seules par exemple et donc, on a toujours des petits formats en général. Que ce soit pour les bouteilles justement, les bouteilles de champagne, mais aussi pour tous les autres produits finalement."

Un besoin de plaisir pour contrebalancer la morosité de la crise

Un autre élément pourrait expliquer un possible rush sur les produits de luxe, ces produits autrement appelés produits-plaisir"Il y a quelques semaines, on a réalisé une enquête. Donc, déjà dans le deuxième confinement, qui nous a fait comprendre que les gens ont encore plus cette année envie de se faire plaisir et donc de s’acheter de bons produits, des produits de qualité et donc, on se dit bien qu’effectivement que tout ce qui est produit comme le homard, les huîtres ou les champagnes vont partir assez rapidement." nous rapporte Karima Ghozzi, la porte-parole des magasins Delhaize.

Le rush à venir ?

Pour éviter les rushs et les foules quelques jours avant les fêtes, les surfaces installent déjà aujourd’hui leurs rayons de produits de luxe. Champagne, caviar, foie gras, débordent déjà de toute part. Pour du luxe plus frais, comme le homard, et autres crustacés, le consommateur devra encore patienter une quinzaine de jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK