Faites le bon choix pour vos céréales au petit-déjeuner

Aujourd’hui, c’est la Journée Mondiale de lutte contre l’obésité. L’occasion de tirer la sonnette d’alarme par rapport à une pathologie qui n’arrête pas de se développer. En effet, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, l’Europe va faire face à une véritable épidémie d’obésité d’ici à 2030. En Belgique, 12% de la population adulte souffre de cette maladie et 1 adolescent sur 5 de moins de 16 ans est en surcharge pondérale. Sans parler de l’obésité chez les enfants.

Les causes de l’obésité sont multiples mais on y retrouve notamment le fait de manger trop de sucre, d’aliments gras, d’alcool, etc. Mais ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le choix de produits alimentaires qui nous sont proposés. Il n’est pas toujours aisé de comprendre les indications peu claires, complexes, formulées de manière étrange ou difficilement lisibles à cause de la taille de la police, la couleur, ou d’un contraste insuffisant.

Il n’est pas non plus facile d’interpréter et de comparer les " valeurs nutritionnelles par portion " indiquées sur les emballages sachant qu’elles peuvent varier du simple au double (entre 30 et 60 g) en fonction des produits. Les consommateurs achètent donc machinalement le même produit alors qu’il y en a peut-être un comparable mais beaucoup plus sain quelques mètres plus loin.

Des céréales évaluées grâce au Nutriscore

Pour rendre la vie du consommateur plus simple, Test-Achats a décidé d’évaluer plus de 300 céréales petit-déjeuner vendues sur le marché belge sur la base du système français Nutriscore. Initié en France, le Nutriscore, résume en une seule lettre – de A (le meilleur score) à E (le plus mauvais), la valeur nutritionnelle d’un produit. Il s’accompagne de codes couleur allant du vert au rouge pour rendre la signalétique plus intuitive.

Ce score global résulte, à la fois, de l’évaluation des paramètres positifs (fibres, protéines, fruits et noix) et des paramètres négatifs (kilocalories, acides gras saturés, sucres et sel). Mieux vaut donc viser le vert et manger les céréales dans le rouge avec modération. Le système Nutriscore n'est pas encore utilisé en Belgique, mais Test-Achats estime que c’est un outil très pratique pour permettre aux consommateurs de prendre une décision en un coup d’œil.

Un tiers des céréales évaluées obtient un score A ou B

Sur le marché belge, seul un tiers de l’ensemble des céréales évaluées obtient un score A ou B. Ce sont souvent les Flocons d’avoine ou Muesli. On y retrouve plusieurs céréales de marque distributeur : les Muesli de Carrefour, Colruyt et Delhaize. Un seul produit obtient le score E : Extra Crunchy Muesli chocolat au lait de la marque Kellogg’s. Et plus de 80% des céréales petit-déjeuner destinées aux enfants comportent beaucoup trop de sucre ... A éviter donc !

Manger varié reste bel et bien la base. Il ne faut donc pas manger des flocons d’avoine tous les matins mais varier entre céréales, pain complet avec confiture, fromage, œufs, etc.

 

Retrouvez la liste complète des céréales sur le site de Test-Achats. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK