Faire ses courses à vélo, on a testé le caddy

Anne est une cycliste convaincue. Elle se déplace tout le temps à vélo, cheveux au vent, le vélo c'est sa liberté. Deux à trois fois par semaine, Anne fait ses courses et utilise des sacoches latérales.

On a demandé à Anne de retirer ses sacoches et de fixer sur sa tige de selle une attache pour accrocher un caddy de chez Burley. Son prix est de 468 euros. Un trolley qu'elle va tester rien que pour nous! Ses premières impressions sont bonnes, le caddy est très maniable.

Direction la grande surface du coin. En chemin déjà quelques passages délicats, les indications sur le comportement de la nouvelle remorque sont positives. Une fois dans le grand magasin, Anne opte pour le self scanning et utilise directement son caddy pour faire les courses. Anne le charge bien : bouteille d'eau, de lait, pommes de terre, poireaux, sans oublier à manger pour son chat. Le deux roues est très maniable à la main, reste maintenant à tester le caddy bien rempli mais sur la route, chicane, bosses et passages étroits.

Anne nous livre ses impressions à l'arrivée, elle se dit conquise par le caddy. Pour charger son vélo, il y a sur le marché différents systèmes en fonction des besoins du cycliste. Du simple panier au très gros chargement, comme le tri porteur. Entre les extrêmes, les traditionnelles sacoches, elles peuvent contenir chacune 20kg et coûtent de 20 à 150 euros, c'est une question de qualité. La tendance est très claire, les accessoires destinés au transport à vélo sont de plus en plus recherchés par un public totalement convaincu par l'utilisation du vélo.

Pour le transport à vélo il y a aussi quelques règles à respecter

La masse maximale d’une remorque attelée à un vélo est fixée à 80 kg, chargement compris. Toutefois, une remorque d'une masse de plus de 80 kg peut être utilisée lorsqu'elle dispose d'un système de freinage s'actionnant automatiquement.

  • La largeur d’un vélo chargé ou de sa remorque est limitée à 1 mètre
  • Une longueur totale maximum de 2,5 mètres
  • La hauteur maximale autorisée d'un vélo est 2,5 mètres
  • Il va de soi que la charge ne peut nuire à la visibilité
  • Pour les remorques, deux catadioptres rouges à l’arrière

Le constructeur est tenu d’indiquer sur la fiche technique du vélo la charge maximale à ne pas dépasser. Lorsque vous roulez chargé, n’hésitez pas à gonfler vos pneus plus que d’habitude.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir