Faire ses conserves soi-même: facile et goûteux !

Elle est arrivée... la saison des tomates bat son plein ! L'occasion en or donc pour réaliser ses propres conserves pour l'hiver et éviter ainsi l'achat de pots industriels dans les prochains mois. Et en plus, c'est facile !

Il existe plusieurs manières de produire ses propres conserves. La conserve par le sucre, comme dans la confiture. À un certain niveau de concentration, le sucre agit comme conservant, il n’est d’ailleurs pas nécessaire de réfrigérer une confiture ou de la mettre sous vide. La déshydratation, la congélation et enfin la conserve par appertisation.

La conserve par appertisation

Pour réaliser ses conserves via ce procédé et se prémunir contre les bactéries, il faut être attentif à la stérilisation. Il faut donc veiller à bien stériliser ses bocaux, avant usage, à l'eau bouillante, et les laisser sécher à l'air naturel. S'en suit alors un nettoyage soigné des fruits et légumes que vous désirez utiliser ainsi qu'un remplissage "propre" des bocaux. Employer de préférence des bocaux avec joint en caoutchouc ou capsule de sécurité, le vide ainsi créé sera un gage de la qualité de la stérilisation.

La recette de la passata maison de Carlo de Pascale

  • 4 kg de tomates pour sauce tomate (Roma, San Marsano)
  • 8 feuilles de basilic (facultatif)
  • 4 pots de 500g de type  "le Parfait à vis" ou à charnière+joint

Plonger les bocaux, ainsi que leur couvercle, dans l'eau bouillante, afin de bien les stériliser. Bien les égoutter sur un torchon sec. Attention de ne jamais les frotter à l’intérieur, au risque de les salir plutôt que de les laver.

Laver les tomates et enlever toute tomate pas mûre, écrasée ou blette. Il est primordial d’avoir de bonnes tomates !

Passer les tomates dans un extracteur et récolter le jus de tomate. Bien nettoyer le filtre régulièrement afin d’avoir un jus de tomate bien dense (Si le filtre est obstrué, le jus est trop clair). Si vous ne possédez pas d'extracteur, vous pouvez également utiliser un passe-vite manuel.

Cuire le jus de tomate et le faire réduire à consistance souhaitée. Selon la variété de tomate, le jus sera épais ou non et il faudra plus ou moins le faire réduire.

Remplir les pots, fermer (mettre la capsule et visser pour les pots avec capsule) ou fermer pour les pots avec joint.

Plonger les pots dans l’eau bouillante salée pour stérilisation pendant 20 minutes.

C’est économique ?

Pas tant que ça. En effet, un bocal de 500 gr de passata revient à environ le prix d’un kilo de tomates, 2 euros dans le meilleur des cas. Mais c'est un choix. Ces conserves "faites maison" ne contiennent pas d'exhausteurs de goût, de conservateurs, de sel ajouté etc. 100% naturel donc !

Cette "passata maison" peut ensuite servir d'excellentes base pour une sauce tomate, des pizza, des bruschetta, de la soupe à la tomate (avec boulettes) et bien sûr, pour le spaghetti bolo des familles !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK