Faire estimer sa maison en ligne: un piège ? On a testé

Thomas, propriétaire d'un appartement à Braives, veut vendre. Il a opté d'abord pour des sites d'estimation en ligne. C'est facile: de chez soi, en quelques secondes, on encode toutes les données.

Il l'a fait en toute naiveté, en se basant sur ce qu'il connaît de son appartement, mais sans savoir vraiment comment calculer la superficie ou décrire l'état. Les sites utilisés, donnent des fourchettes parfois très larges. Immoweb: 158 000 euros, realo : 153 000 euros avec une facturation de 20 euros pour l'expertise et immoprice (version gratuite) : 91 400 euros.

Pour comparer, Thomas fait appel à un expert immobilier

Alexandre Legrand, expert immobilier, commence par prendre des photos. Il détecte plusieurs problèmes. Deux pièces, par exemple, ne sont pas à proprement parler des chambres d'un point de vue légal. Cela aura un impact sur le prix.

Nous, on se base sur la neutralité. On observe.

Alexandre privilégie l'observation, plutôt que de se baser sur les impressions du propriétaire. Une petite heure lui suffit pour remettre son estimation sous enveloppe à Thomas. Son prix: 135 000 euros. C'est plus ou moins ce qu'espérait Thomas.

Je conseille l'expert immobilier.

Thomas nous confie: "Je conseille l'expert immobilier. On a vraiment un conseil. On peut poser toutes nos questions. Face à l'écran, on ne peut pas les poser."

L'expertise est gratuite, et l'expert espère que vous signerez avec son agence. La commission est de 3 à 5% de la vente.

Expert ou agent immobilier: deux notions différentes

Il n'y a pas d'expert assermenté, il n'y a pas d'accès à la profession stricto sensu.

Il y a cependant des labels pour orienter le consommateur.

  • Le géomètre-expert est assermenté pour la partie bornage, mitoyenneté par exemple
  • L'expert immobilier n'est pas une mention protégée en tant que telle. Il y a quand même des experts immobiliers qui sont agrées par des associations d'experts. L'ABEX (Association Belge des Experts) et CIBEX (Chambre des Experts Immobiliers de Belgique), par exemple. Ils sont soumis à l'obligation d'examens et de contrôles. C'est un élément de protection du consommateur, car on peut porter plainte contre eux. Un expert immobilier va faire un vrai calcul de surface par exemple. Il rend toujours un rapport d'expertise documenté de plusieurs pages.
  • L'agent immobilier, par contre, réalise des estimations gratuites, mais il ne travaille pas pour le consommateur. Il travaille pour lui.

Il vaut donc mieux se tourner vers un expert qui va facturer de 300 à 400 euros pour une estimation de votre bien immobilier avec toutes les protections possibles.

10 700 agents immobiliers en Belgique

Le nombre de la profession est en augmentation constante, d'après l'IPI (Institut professionnel des agents immobiliers). L'IPI exerce un contrôle sur la profession. Les agents sont des Bruxellois ou des Flamands (Flandre Orientale et Occidentale). Dans ce nombre, il faut préciser qu'il y a 32% d'agentes immobilières.


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK