Faillite de Travelbird : de nombreux Belges lésés

Pour Daphné et Thomas, ça devait être des vacances de rêve : direction Malte avec Ryanair pour ensuite visiter l’île pendant quelques jours. Le problème c’est que leur agence de voyage Travelbird a fait faillite entre temps. Résultat : plus d’hôtel. Ils devront avancer 440 euros de leur poche : on s'est retrouvés sans réservation lorsque nous nous sommes présentés à la réception, et devant assumer les frais de la navette également explique Thomas Weigert.

Le tour opérateur néerlandais Travelbird était bien connu des voyageurs. 40 000 personnes sont aujourd’hui concernées par cette faillite qui semblait s’annoncer depuis longtemps puisque certaines réservations dataient depuis plusieurs mois : " ces billets étaient réservés depuis août, pourquoi Travelbird n'a t-il pas payé à ce moment-là notre hôtel? Notre argent a du servir à autre chose!" constate Daphné Sior.  

Contactez le fonds de garantie

Si vous êtes dans le même cas, première chose à faire : contactez via internet SCG, le fonds de garantie auquel cotisent les tours opérateurs néerlandais. En cas de faillite, il remboursera les voyageurs lésés. Vu le nombre, cela peut prendre plus de trois mois. Un fonds similaire existe aussi en Belgique, il fonctionne de la même manière pour les agences belges. Uniquement les agences, explique Mark de Vriendt du Fonds de garantie voyages, si vous avez acheté les billets d'avion et/ou l'hôtel sans passer par une agence, vous ne serez pas protégé. Sachez également que votre assurance annulation ne fonctionnera pas en cas de faillite. Et que les agences de voyages basées à l'étranger ne sont pas toujours assurées

Dans le cas de Travelbird, les clients sont désormais suivis par TUI Pays-Bas. Le géant du tourisme a garanti aux compagnies aériennes et aux hôteliers que toutes les factures du tour-opérateur en faillite seraient bien payées. Patience donc.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK