Eté 2021 : les Festivals de musique à l’ère du déconfinement

"Dour Festival" et "Les Ardentes" à la trappe. Le "Ronquières Festival" reporté d’une semaine … de justesse. "Tomorrowland" et le "Pukkelpop", sur les rails. Oui, mais comment ?

D’autres : le "Festival de Spa" ou "Rock Werchter" se sont adaptés. Ils ont développé un plan B.

Quoiqu’il en soit, nombre de questions se posent encore aujourd’hui pour les festivaliers. La Fédération des Festivals de Musique Wallonie Bruxelles lance un coup de gueule. 

Pourquoi ce coup de gueule ?

Son président, Damien Dufrasne, également organisateur du festival de Dour est clair : " Organiser un événement, ça prend un an."

Un manque de respect et un manque d’informations ! 

"Avoir, dans les jours qui viennent, les arrêtés ministériels qui vont bien cadrer pour organiser même en août, c’est court. Et donc, je trouve que c’est un manque de respect par rapport au milieu de la culture et des festivals … un manque de respect et un manque d’informations ! "

Les informations : voilà donc ce qui fait défaut

Tous les organisateurs qui ont décidé de programmer leur festival après le 13 août sont encore dans le flou.

On n’a rien du tout de concret.

Beaucoup de questions se posent. Damien Dufrasne s'explique: " Est-ce qu’on est lié au système HoReCa, et donc peut-on servir à boire dans les bars jusqu’à 23h30 ou pas ? Est-ce qu’on peut utiliser des gobelets réutilisables ? Est-ce qu’on peut les laver nous-mêmes ou les envoyer à laver ? Est-ce qu’on peut avoir des campings normaux ? A l’entrée, comment ça se passe ? Les navettes de bus entre les gares et le site, comment ça se passe ? On n’a rien du tout de concret. ".  

3 images
© Tous droits réservés

Ronquières Festival dans le flou

Ce questionnement, c’est une réalité avec laquelle Jean-François Guillin, l’organisateur du Ronquières Festival, doit composer. La décision d’organiser l’événement a été prise au lendemain du Comité de Concertation du 4 juin. Mais il reste des inconnues.

Les tests sur place, par exemple. Si vous avez obtenu le " Covid Safe Ticket ", à savoir une vaccination complète ou un test PCR négatif (à moins de 72h), pas de problème.

Aujourd’hui on n’a pas encore la réponse sur les tests.

Mais pour les autres ? Un test rapide sur place serait trop compliqué à gérer. Jean-François Guillin : " Aujourd’hui on n’a pas encore la réponse sur les tests. On doit aussi analyser ça aussi avec les experts et les différents responsables. S’il serait gratuit ? On n’a pas encore la réponse à la question, également. Ce qu’on espère c’est que ce ne soit pas le festivalier qui le paye, principalement les festivaliers qui n’auront pas eu l’occasion de se faire vacciner. Pour nous, c’est vraiment primordial. C’est encore quelque chose qu’on doit analyser aussi. Mais, l’objectif c’est qu’il n’y ait pas de test rapide pour les festivaliers parce que ce serait vraiment très très compliqué à gérer ! "

La gestion des flux ?

Autre problématique : la gestion des flux. Comment gérer, l’arrivée de plusieurs dizaines de milliers de personnes sur le site ? Jean-François Guillin : " La gestion des flux est une des questions que l’on se pose puisqu’avant de montrer " patte blanche ", entre guillemets, avec le " Covid Safe Ticket ", les gens vont arriver."

Rien n’est insurmontable et ce n’est pas quelque chose qui nous fait peur en tout cas.

"Il faut qu’on puisse les contrôler et les contrôler non pas quand ils seront évidemment les uns sur les autres. Donc on doit trouver une solution pour gérer les flux. On a déjà beaucoup de pistes. Rien n’est insurmontable et ce n’est pas quelque chose qui nous fait peur en tout cas. ". (Toutes les  infos ici sur la page Facebook du Festival.)

3 images
© Tous droits réservés

"Ceci n'est toujours pas LaSemo"

Par ailleurs, il y a ceux aussi qui ont choisi d’adapter leur événement. La volonté est là pour accueillir un maximum de personnes dans un contexte sanitaire le plus sécurisé possible.

Voilà pourquoi d’autres festivals qui se tiendront avant le 13 août ont préféré adapter leur formule pour ne pas priver leur public, deux années de suite.

Ainsi, " LaSemo " devient " Ceci n’est toujours pas LaSemo ". Il se déroulera du 9 au 11 juillet dans le parc d’Enghien. Modification : deux tranches horaires sont prévues, de 9 heures à 16 heures et de 17 heures à minuit avec une jauge de 2500 personnes par demi-journée. Programmation ? Kid Francescoli, Saule, Claire Laffut. (Pour tous les renseignements actualisés Voir infos ici)

"Werchter Parklife"

Le festival Rock Wechter n’aura pas lieu cette année. Les organisateurs ont choisi de faire passer cette " pilule amère " en proposant durant tout le mois juillet (quatre jours par semaine), des concerts au " Wechter Parklife ".

Chaque concert pourra accueillir jusqu’à 2500 fans dans le respect des normes sanitaires.

Les tickets sont vendus par lot de 4.

Tous les ingrédients sont donc présents pour accueillir en toute sécurité près de 625 bulles festives par concert. Les noms de Balthazar, Goose, Arsenal ou encore Ronnie Flex & The Fam ont d'ores et déjà été annoncés. (Tous les renseignements actualisés Voir infos ici).

"Belgofolies de Spa"

Autre alternative musicale : les " Belgofolies de Spa " en lieu et place des " Francofolies de Spa ", avec une programmation en salle, centrée sur des artistes belges. Les concerts se tiendront au Centre culturel du 19 au 25 juillet.

26 artistes dont Typh Barrow, Loïc Nottet, Hooverphonic, Suarez. (Renseignements Belgofolies de Spa: Voir infos ici).

"Esperanzah" ?

Le festival de world music " Esperanzah " confirme sa tenue pour le premier week-end d’août. 

Je ne peux pas encore annoncer si ce sera un, deux ou trois jours. Nous attendons les autorisations officielles.

Jean-Yves Laffineur, son organisateur, nous confie: " Esperanzah se tiendra à l’abbaye de Floreffe, comme d’habitude. Mais avec un public plus restreint. Je ne peux pas encore annoncer si ce sera un, deux ou trois jours. Nous attendons les autorisations officielles. Elles devraient nous parvenir dans quelques jours ".

On le voit donc le fil est vraiment tendu pour les organisateurs qui doivent composer au jour le jour.

Festivals annulés

Beaucoup de festivals ont choisi de rester fidèles à leurs racines. Les contraintes sanitaires les ont donc forcés à annuler.

Voilà la liste établie par la Fédération des Festivals de Wallonie–Bruxelles : Couleur Café – Verdur – Bear Rock – Les Ardentes - Baudet ‘stival – So W’Happy Festival – Dour Festival – Festival Les Gens d’Ere – Vintage Music Festival – Folestival – Bluebird Festival – Golden Age Rock Festival

Festivals confirmés

Mais il y a aussi des confirmations et de bons moments à partager avec :

  • Gaume Jazz Festival – 6 au 8 août
  • Ronquières Festival - 14 et 15 août (programmation voir ci-dessous) 
  • Park Rock Festival (Baudour) – 14 et 15 août
  • Festival d’Art de Huy – 18 au 22 août
  • Feel Good Festival (Aywaile) 3 au 5 septembre
  • Les Aralunaires (Arlon) 8 au 12 septembre
  • Les Nuits Botaniques (Bruxelles) 8 au 26 septembre
  • Durbuy Rock Festival - 17 et 18 septembre
  • Inc’Rock (Incourt) – 23 au 26 septembre
  • FrancoFaune (Bruxelles) 25 septembre au 10 octobre

Et tout tout proche, dans quelques jours seulement, vivez la musique avec la " Fête de la Musique " qui se déroulera un peu partout du 18 au 21 juin. Profitez !

Programmation Ronquières Festival - 14 et 15 août 2021

La programmation du Ronquières Festival est connue depuis ce 16 juin. 

SAMEDI 14 août

 ROMEO ELVIS - POMME - DIONYSOS - THE MAGICIAN - BLACK BOX REVELATION - ICO - SHARKO - CHARLES 

 DIMANCHE 15 août

 WOODKID - AARON - L'IMPERATRICE - DELUXE - LA FEMME - BON ENTENDEUR - 47TER - LOLA MARSH - AUREL

 Et quelques noms viendront encore s'ajouter très vite pour boucler cette affiche .... 

 

BILLETTERIE

Les tickets pour le festival seront disponibles le 23 juin à 10:00 ici

Les tickets achetés pour 2020 restent valables pour 2021 ou peuvent être transformés en voucher pour 2022.


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK