Drogue, faux passeports, trafic d'armes : tout savoir sur le dark web ?

Drogue, faux passeports, trafic d'armes : tout savoir sur le dark web ?
Drogue, faux passeports, trafic d'armes : tout savoir sur le dark web ? - © LagartoFilm - Getty Images/iStockphoto

Savez-vous combien il existe de sites internet ? Selon des chercheurs danois et hollandais, le web comporterait 4,65 milliards de pages pour 1 milliard de sites. Et attention, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg. Ce chiffre correspond en fait au nombre de pages web “visibles”, c’est à dire indexées par Google.

Le reste, c’est le deep web. L’ensemble des sites qui ne sont pas indexés par les moteurs de recherche mais qui restent accessibles via votre navigateur comme Google Chrome ou Firefox. Typiquement, l’intranet d’une entreprise, c’est du deep web.

Enfin, la partie la plus sombre et mystérieuse, c’est le dark web. On n’y accède qu’à l’aide d’un logiciel spécialisé, car toutes les données qui s’y trouvent sont cryptées. À l’origine, il s’agissait d’un réseau mis en place par l’armée américaine pour pouvoir échanger des informations sensibles et confidentielles sans risques. Avec deux principes-clés : anonymat et confidentialité.

Et puisque ces sites sont très difficiles à trouver et particulièrement bien cachés, ils échappent aussi à la surveillance des autorités. On y trouve de tout… Drogue, armes, trafics de faux documents… On y trouve de tout et on paie en bitcoins, une monnaie virtuelle qui ne laisse aucune trace.

Plus d’infos sur le Dark Web dans ce nouveau Dico Geek.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK