DLC devient DDM sur l'emballage des yaourts

En n'indiquant plus de DLC (Date Limite de Consommation) sur les emballages de ses yaourts, Danone s'engage contre le gaspillage alimentaire.

Sommes-nous prêts à manger un produit quand la date de péremption est dépassée ?

En quoi consiste le changement ?

Une date continuera à être indiquée sur les emballages, et sera appelée DDM (Date de Durabilité Maximale). 

La DLC signifie que le produit ne peut pas être consommé au-delà de la date de l'emballage. 

La DDM, par contre, indiquera que le produit peut-être connsommé à trois conditions:

  1. si le produit a bien été conservé à la température indiquée
  2. si son emballage est intact
  3. et si l'odeur et l'aspect sont corrects

L'avis de l'AFSCA

Pour l'AFSCA, ce changement n'est pas alarmant. Le produit peut être consommé après cette date-là. "Il perdra peut-être en qualité mais pourra encore être consommé", nous rassure Stéphanie Maquoi, porte-parole de l'AFSCA.

Une eau gazeuse sera peut-être un peu moins gazeuse; un chocolat sera peut-être blanc.

Et un yaourt sera peut-être plus acide dans un premier temps. 

La raison de cette mesure

Danone, par ce changement, veut lutter contre le gaspillage alimentaire.

Les produits finissent à la poubelle, alors qu'ils restent encore parfaitement consommables.

Ils s'expliquent: "On se rend compte que de nombreux consommateurs considèrent cette date comme la limite absolue pour consommer un produit... ".

Quel est l'impact sur les magasins ?

Le magasin peut vendre les yaourts au-delà de la date DDM, mais c'est lui qui endossera la responsabilité de la qualité de ce produit.

L'avis de Carlo

On peut donc manger sans risque un yaourt après la date indiquée sur l'emballage.

Cependant, la date doit être respectée pour le poisson, la charcuterie et la viande hachée. En ce qui concerne les yaourts et les fromages, produits fermentés, ce sont notre nez et notre palais qui sont les meilleurs guides.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK