Diététiciens, nutritionnistes : ne vous y perdez pas

Il y a trois ans, nous avons fait un reportage qui concernait une nutritionniste aux méthodes particulières ... Une de nos téléspectatrices, Nikka, s'était rendue chez une nutritionniste car des problèmes de santé l'obligeaient à perdre du poids. Cette nutritionniste lui avait fait remplir un dossier, lui avait prescrit un régime assez étonnant et elle devait acheter plein de compléments alimentaires. On arrivait alors à une facture qui tournait autour des 1 000 euros. On s'était rendu chez cette nutritionniste en caméra cachée avec Nikka. La nutritionniste l'avait même mise à la porte, car elle posait trop de questions ...

Et aujourd'hui, cette nutritionniste fait l'objet d'un procès dont on devrait connaître l'issue aujourd'hui. L'union professionnelle des diplômés en diététique en profite pour mettre en garde le public contre ceux qui ne sont pas habilités à vous donner des conseils en la matière.

Serge Pieters, le président de l'union professionnelle des diplômés en diététique, revient d'abord sur le procès : " Plus de 18 personnes ont porté plainte par rapport à cette personne pour acte illégal de la médecine, usurpation de compétences réservées à des professionnels mais également arnaque financière. Donc il y a vraiment un gros problème! 

La loi est très claire : le seul professionnel reconnu pour travailler dans le domaine de la santé et de l'alimentation, c'est le diététicien. Et le médecin également. Mais le diététicien est la seule personne habilitée. D'une part car il a fait les études nécessaires, c'est-à-dire un bachelier de trois ans. Et d'autre part, il est reconnu au SPF Santé publique par un agrément et un visa d'utilisation. Il a un numéro Inami et grâce à cela, il peut fonctionner en tant que diététicien. Les gens ont beaucoup d'imagination avec tous les différents termes. Il faut savoir que nutritionniste, s'il n'est pas précédé de "diététicien" ou "médecin", il s'agit de personnes qui n'ont pas de formation reconnue en diététique et qui peuvent jouer aux apprentis sorciers avec votre santé ".

5 500 diététiciens reconnus en Belgique

Il insiste également sur le fait que les diététiciens ont besoin de formations reconnues, de formations continues, etc ... : " Il y a vraiment des formations reconnues, des attestations à avoir, tous les ans on doit également faire des formations continues obligatoires pour pouvoir continuer à être reconnu comme professionnel de la santé. Donc quand on va dans des salles de fitness, quand on côtoie des gens pour perdre un peu de poids, il faut savoir que c'est un acte illégal car il faut être reconnu comme professionnel de la santé. On estime qu'il y a exactement 5 500 diététiciens reconnus en Belgique et il y a potentiellement 11 millions de nutritionnistes ...

Nous ouvrons de plus en plus de dossiers car nous sommes contactés par des patients ou des collègues sur des pratiques illégales. Mais ce n'est pas seulement illégal, c'est aussi un risque pour la santé publique. On oublie souvent que l'on peut faire énormément de dégâts avec l'alimentation ... On ne va pas aider la personne à perdre du poids correctement, donc des problèmes psychologiques peuvent apparaître, il peut y avoir des carences alimentaires, des fontes de muscles importantes, ... ".

Une première consultation aux alentours de 40 à 70€

Quant au prix de la consultation, cela varie, sachant que la première consultation tourne autour de 40 à 70€ : " Il n'y a pas de convention en matière de prix, comme par exemple pour les dentistes. Généralement, les diététiciens demandent la première consultation aux alentours de 40 à 70€ ... Tout dépend du travail nécessaire à fournir en plus. Pour les suivantes, cela tourne autour des 25 à 35€ la demi-heure pour les consultations suivies. Celles-ci se font en fonction de la demande. Certains patients ont besoin d'être plus suivis que d'autres. Par contre, certains remboursements sont proposés. Sinon, si vous venez parce-que vous avez un excès de poids, certaines mutualités proposent des remboursements partiels de consultation diététique si vous êtes diététicien ".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK