Désherbant à base d’acide acétique : du vinaigre à prix d’or

A cette époque de l’année, elles prolifèrent et envahissent jardins, terrasses et allées, à une vitesse grand V. Si l’on n’y prend garde, les mauvaises herbes auront vite fait de prendre le pouvoir dans votre extérieur.

Jusqu’il y a peu, le produit le plus efficace pour en venir à bout pour toute une saison, il y avait les produits à base de glyphosate. Seulement voilà. Peu écolo, le glyphosate est désormais interdit à la vente, en tout cas pour les particuliers.

Alors, les marques rivalisent d’idées pour vous aider à lutter contre ce fléau des jardins.

Dans le commerce, nous avons déniché le fameux Roundup, garanti sans glyphosate. Ce qui a retenu notre attention, c’est que son principe actif, c’est l’acide acétique, 60 grammes par litre. Pas besoin d’être docteur en chimie pour savoir que l’acide acétique, c’est…du vinaigre ! Par conscience professionnelle, nous avons quand même demandé confirmation auprès d’un expert de la Faculté de Gembloux Agro-Bio Tech (faculté agronomique de Gembloux) : oui, le vinaigre est constitué majoritairement d’acide acétique.

Le roundup 50 fois plus cher que le vinaigre

Ne serait-on pas en train de nous prendre pour des quiches ? La question prend tout son sens quand on se penche sur le prix.

Pour un litre de Roundup à base d’acide acétique, nous avons payé 16,49 euros. Pour un litre et demi de vinaigre acheté en grande surface, cela nous a coûté 0,49 euros, soit 50 fois moins cher !

On a testé leur efficacité

Mais question : le vinaigre est-il aussi efficace que le Roundup contre les mauvaises herbes ? Nous avons bien sûr testé.

Et, pour être certains de comparer ce qui est comparable, nous avons demandé conseil auprès de notre expert agronome de Gembloux. Pour obtenir une concentration en acide acétique comparable au Roundup, il nous a fallu 100 ml d’eau auxquels on a ajouté 900 ml de vinaigre à 7%.

Nous avons ensuite choisi un terrain propice, une allée remplie de mauvaises herbes en tous genres. Nous avons déterminé deux zones distinctes, l’une traitée avec le Roundup, l’autre avec notre solution au vinaigre.

Comme le Roundup promet des résultats déjà visibles au bout d’une heure, nous avons attendu. Au bout d’une heure, promesse tenue, dans la zone traitée avec le Roundup, les mauvaises herbes montrent des premiers signes de faiblesse en se colorant d’un jaune cramé. Du côté de la zone traitée avec la solution au vinaigre, rien, nada. Les indésirables sont toujours bel et bien vivaces.

Le vinaigre aussi efficace

Quelques jours plus tard,  nous sommes retournés sur place. Les mauvaises herbes pulvérisées à l’aide du Roundup étaient bien mortes. Nous avons même réussi à en déraciner quelques-unes.

Notre surprise est venue du vinaigre. A vrai dire, on y croyait moyennement. Et bien, nous avions tort. Les mauvaises herbes traitées avec notre solution au vinaigre étaient elles aussi KO. Et, là aussi, nous avons réussi à sortir des racines.

Moralité : dans notre test, le vinaigre s’est révélé tout aussi efficace mais bien moins cher !

 

2 images
Beautiful wilting weeds in an uncultivated field © Getty Images

 


Retrouvez "On n'est pas des pigeons" du lundi au vendredi à 18h30 sur la Une et en replay sur Auvio.

Pour plus de contenus inédits, rendez-vous sur notre page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK