Des traitements à domicile sous forme d'injections contre le psoriasis

Dimanche, c'est la journée mondiale du psoriasis. Cette maladie touche officiellement 300 000 personnes en Belgique et elle est peu connue et souvent elle fait peur ...

Mais pourtant c’est important d’en parler parce-que pour les gens qui en souffrent, elle est très handicapante. Elle se traduit par des plaques rouges sur la peau, des squames. Et elle est très difficile à soigner. Plus d’une personne s’est découragée suite à des traitements qui ne fonctionnaient pas. Une campagne plutôt originale est notamment lancée, avec cinq célébrités, dont Patrick Ridremont ou Sophie Pendeville, qui ont accepté de parcourir les rues de Bruxelles totalement recouverts de psoriasis. Ils ont dû affronter le regard des autres. Ils l'ont dit : ce n'est vraiment pas évident ...

" La toute dernière catégorie de traitements, c'est ce qu'on appelle les biothérapies. Ces traitements permettent vraiment de blanchir les patients de toutes les lésions, c'est-à-dire qu'ils peuvent avoir une vie tout à fait normale "

La dermatologue Françoise Guiot, du Centre Médical Saint-Georges à Grez-Doiceau, a donné quelques précisions au sujet de la maladie et de cette campagne qui débute dimanche. Elle précise notamment qu'avec la campagne, l'accent va être mis sur un ensemble de traitements spécifiques. Le but, c'est de faire prendre conscience aux personnes qui ont baissé les bras il y a peut-être une dizaine d'années car il n'y avait de traitements très performants à proposer. Maintenant, le but est de renvoyer les personnes vers le dermatologue car il y a un nouvel espoir pour elles, une nouvelle catégorie de traitements. Et la toute dernière catégorie de traitements, c'est ce qu'on appelle les biothérapies. Ces traitements permettent vraiment de blanchir les patients de toutes les lésions, c'est-à-dire qu'ils peuvent avoir une vie tout à fait normale. Cela permet de faire disparaître le psoriasis de la peau. Si on fait ce traitement durant toute la vie, la peau reste intacte des lésions.

C'est un traitement qui coûte cher à la mutuelle, qui coûte environ, pour chaque molécule, environ 1 000 euros par mois, et qui sont remboursés selon certains critères de remboursement. Cependant, tous les patients atteints de psoriasis ne peuvent pas y avoir accès, il faut déjà une certaine sévérité et être passé par d'autres traitements pour avoir droit à ce remboursement.

Un traitement à domicile

Le traitement, ce sont des injections qui se feront, suivant le produit choisi pour le patient, toutes les semaines, tous les mois, soit tous les trois mois. De plus, ce sont des piqûres que les gens se font eux-mêmes avec des stylos auto-injecteurs, un peu comme les diabétiques. Les patients peuvent donc faire leur traitement à domicile. Rappelons également que le psoriasis n'est pas contagieux!

Pour plus d'informations, rendez-vous sur la plateforme Pasdepso.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK