Des super-caméras dans les rues de Bruxelles: la vidéo surveillance 2.0 devient réalité

Elles sont partout en ville, discrètes. Mais savez-vous que ces caméras peuvent aujourd’hui vous repérer grâce à la couleur de vos vêtements et ainsi vous suivre dans la rue? Pour la première fois, les autorités ont accepté de nous dévoiler cette nouvelle technologie. Depuis quelques mois, la police de Molenbeek-Saint-Jean utilise deux logiciels d’analyse d’images. Le but: repérer automatiquement les comportements suspects comme l’explique Christian Banken, coordinateur en sécurité régionale du CIRB: le logiciel de la caméra définit une zone à surveiller, lorsqu’un véhicule se gare en double file, remonte en sens inverse, ou se faufile sur une bande réservée au bus, la camera zoome sur sa plaque et envoie un signal à l'opérateur. Un point de repère - un tag - placé sur l’enregistrement: l'avantage c'est que l’opérateur ne doit pas visionner des heures d'enregistrement - vous imaginez la quantité de matière accumulée sur les 200 caméras de la commune? Commente Jean-Louis Gilles du service informatique de la zone de police Bruxelles-ouest.

Une caméra qui vous repère quand vous courez

Ces caméras vont bien plus loin qu’une simple reconnaissance de plaque. Lors du reportage, notre journaliste a simulé un vol dans une pharmacie. La caméra placée dans la rue est paramétrée pour repérer les personnes qui courent dans la rue, il est automatiquement repéré. Plus loin, une caméra le localise de nouveau: grâce à son signalement elle ne s’intéresse qu’aux personnes habillées en brun. Le logiciel peut repérer les éventuels attroupements. Pour les bagarres, cela devient délicat, quoique des tests réalisés à la gare Amstel à Amsterdam ont démontré qu'il était possible de distinguer des groupes calmes et des groupes agités. 

Au total, 7 000 caméras potentielles

Le projet est financé par les autorités bruxelloises et vise a regrouper sur la même plateforme 2 000 caméras, auxquelles il faudra ajouté 5 000 caméras de la STIB. Pour une surveillance de plus en plus aiguës de Bruxelles. De quoi donner des sueurs froides aux délinquants mais aussi aux défenseurs des droits à la vie privée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK