Des champignons fortement pollués aux métaux lourds

Si vous cueillez des champignons en forêt, méfiez-vous : il y a peut-être un risque pour la santé. On ne parle pas des champignons vénéneux, mais des comestibles pollués. Les champignons sont des accumulateurs de métaux lourds, ils ne disparaissent pas pendant la cuisson. Nous avons donc voulu vérifier scientifiquement cette croyance : y a t-il un réel danger entre un cèpe de Bordeaux cueilli au fin fond de l’Ardenne, et un autre récolté à 50 mètres d’une grande route, près de Bruxelles? Pour l’analyse, nous avons dû prélever plusieurs cèpes de bordeaux différents pour ensuite les déposer dans un labo. Une seule espèce donc pour avoir des résultats scientifiques car le taux de captation diffère selon l'espèce de champignon, explique Anne Ruttens, du laboratoire Sciensano .

Le taux de cadmium explose 

Les champignons sont réduits en bouillis avant d’être analysé, il faudra attendre trois semaines pour les résultats qui sont édifiants : Le taux de cadmium est dix fois supérieur si le champignon est recueilli près d’une route. Pour le plomb, c’est six fois plus, sept fois pour le mercure. On ne dépasse toutefois pas les normes légales, commente Anne Ruttens. 

Évitez donc de cueillir les champignons au bord des routes, sur des friches industrielles. Un document officiel français déconseille d’ailleurs de répéter les plats à base de champignons sauvages : "Evitez de les manger accompagnés d’aliments à risques tels que les abats ou le poisson qui accumulent également les métaux lourds."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK