Cuves à mazout : ce qui va changer en 2020

Cuves à mazout : ce qui va changer en 2020
2 images
Cuves à mazout : ce qui va changer en 2020 - © nycshooter - Getty Images/iStockphoto

A partir du mois de mai prochain en Région wallonne, une nouvelle réglementation touchera les citernes à mazout de 500 à 3000 litres de capacité.

Changement principal : toutes les nouvelles cuves installées devront comporter une double paroi de manière à contrer une éventuelle fuite. Si ce changement ne concerne que les nouvelles citernes, pour les réservoirs existants, les particuliers devront aussi faire contrôler les systèmes anti-débordement des cuves et le point de prise du mazout devra se situer en haut de la citerne et non en bas (l’endroit par lequel se produisent les fuites le plus souvent).

Double paroi, double travail

Pour les propriétaires actuels de cuves à mazout, cette réglementation ne fait pas figure de révolution, c’est surtout dans le portefeuille du consommateur qu’elle produira ses effets pour les nouvelles installations. Pour les fabricants, il s’agira de construire une citerne autour de la citerne pour obtenir des cuves à double paroi. Ce qui forcément va coûter plus cher. A titre d’exemple, le prix actuel d’une citerne à 1500€ pourrait grimper à 2500€ en version double paroi. Si vous devez changer de cuve autant donc le faire avant le mois de mai…

Par ailleurs, dans le cas de citernes attenantes à des biens immobiliers mis en vente à partir de mai 2020 la mise en conformité sera obligatoire. Autrement dit, le bien vendu devra être équipé d’une cuve à mazout double paroi.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK