Crise sanitaire : un coup d'arrêt aussi pour le merchandising autour des Diables rouges

Depuis le début de l’épidémie de coronavirus, la planète foot s’est quasiment arrêtée de tourner.

En près d’un an, la vente de produits dérivés liés aux Diables rouges a elle aussi connu un sérieux ralentissement.

Maillots, écharpes, ou encore casquettes… Sur le webshop de la RBFA (Royal Belgian Football Association) les ventes de produits dérivés "Diable rouges" ont clairement chuté ces derniers mois.

Une diminution généralisée et logique

Un constat global dressé par l’Union Belge de Football qui n’a cependant pas de bilan chiffré… Pierre Cornez, porte-parole de la RBFA : " Je ne peux pas donner de chiffres ni un pourcentage clair parce qu’il y a un éventail très large de produits liés aux Diables Rouges mais ce qui est clair c’est qu’il y a un impact négatif à ce niveau-là ". Il se dit aussi que le sponsor Adidas ne communiquerait tout simplement pas les chiffres de ces ventes...

Toujours est-il que, à cause du report de l’Euro à l’année prochaine, la suppression de certaines rencontres ou l’organisation de matchs à huis clos, les supporters ont dépensé beaucoup moins d’argent que d’habitude au rayon produits "Diables rouges".

La reprise des matchs avec du public, même restreint, et l'organisation de l'Euro en 2021 (si elle se maintient) pourraient quelque peu relancer les ventes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK