Crise et confinement : la Loterie Nationale n'est pas épargnée

Crise et confinement : la Loterie Nationale n'est pas épargnée
3 images
Crise et confinement : la Loterie Nationale n'est pas épargnée - © wakila - Getty Images

Depuis le début de la crise, la Loterie Nationale constate une baisse de son chiffre d’affaires de 30%. Lotto, Euromillions, billets à gratter, tous les produits sont touchés. Points de vente fermés ou à horaire d’ouverture réduit, déplacements limités, les Belges confinés n’ont pas la tête à jouer.

Malgré la crise et le confinement, en Belgique, la Loterie Nationale continue à fonctionner tout en s’adaptant aux circonstances. Ce n’est pas forcément le cas partout ailleurs...

Chez nos voisins français, par exemple, " La Française des Jeux " poursuit ses activités mais aucun gain n’est payé pour le moment. Les gagnants devront attendre la levée des mesures pour voir la couleur de l’argent. La Loterie espagnole, elle, est carrément à l’arrêt complet.

La Loterie Nationale s’adapte

La Loterie Nationale continue donc les tirages avec les mesures de sécurité qui s’imposent et en travaillant en relais avec des équipes distinctes. Pour les quelques 65% des librairies qui sont toujours ouvertes, les représentants de la Loterie travaillent à distance mais peuvent aussi apporter un support sur place si nécessaire en respectant toutes les précautions d’usage.

Et les gagnants ?

Les gagnants peuvent continuer à percevoir leurs gains comme d’habitude dans les points de vente et dans les lottery shops (fermés pour la vente).

Pour les grands gagnants (gains au-delà de 100.000 euros), Jérémie Demeyer, porte-parole de La Loterie Nationale, précise : "A partir de 100.000 euros, on peut toujours se rendre au siège de la Rue Belliard à Bruxelles mais uniquement sur rendez-vous. Mais si un grand gagnant ne souhaite pas venir au siège Belliard nous avons mis une procédure en place via nos représentants." Le cas échéant, un représentant de la Loterie Nationale pourrait se déplacer au domicile du gagnant. C’est au cas par cas.

Par ailleurs, la validité des tickets de tirage gagnants est prolongée de 10 semaines. Les gagnants disposent donc de 30 semaines après le tirage (et non plus 20) pour récupérer leurs gains. La validité des billets à gratter reste fixée à un an à partir de la date d’achat.

Euromillions : tout est prévu pour continuer

Du côté de l’Euromillions, les pays et loteries participants sont prêts à parer tout imprévu.

Jérémie Demeyer, porte-parole de la Loterie Nationale : "Au niveau de la communauté Euromillions (10 loteries, 9 pays) dont les tirages se déroulent à Paris, des dispositions ont été prises aussi pour assurer la continuité des services. Ainsi, si jamais le tirage ne peut plus avoir lieu en France, la communauté Euromillions a décidé que ce soit La Loterie Nationale Belge qui s’en charge. "

Et sur internet ?

A la Loterie Nationale, on ne constate pas aujourd’hui de "transferts" de joueurs vers le web.

Avec les déplacements limités et les points de vente fermés, on aurait pu penser que les joueurs se tourneraient davantage vers internet pour tenter leur chance, il n’en est en rien. La proportion de joueurs sur internet n’a pas augmenté significativement depuis le confinement. Dans ce type de période, comme l’atteste la Loterie Nationale, les gens sont clairement moins enclins à jouer.

D’une façon générale, la Loterie constate toujours une diminution de son chiffre lors des périodes de crise, quelle que soit la nature de cette crise.

A l’instar des loteries nationales qui accusent un peu partout un net recul, c’est d’ailleurs tout le secteur des jeux de hasard qui est impacté par la crise liée au covid-19 et qui tourne au ralenti actuellement (les paris sportifs ayant aussi disparus de la circulation). Et ce y compris pour les produits en ligne.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK