Cours à distance: tous les élèves ne sont pas logés à la même enseigne

Un exemple parmi d’autres : Guillaume est confiné à Namur mais il est normalement scolarisé en Flandre en 4ème secondaire. Et pour lui, les trois semaines de confinement passées ont rimé avec du travail presque à plein temps... On utilise une plate-forme qui s’appelle smartschool, là-dessus on peut voir tous nos cours en live, on a des tests… Et il y a aussi de la nouvelle matière. Par exemple en Histoire, on a reçu tout un nouveau chapitre à voir qu’on avait jamais vu auparavant."

Pas de pied d'égalité

Les disparités entre les écoles sont énormes, les élèves ne sont pas sur un pied d’égalité !

Pourtant côté flamand comme francophone, il a été demandé de ne pas aborder de nouvelles matières pour une question d'égalité des élèves face aux apprentissages. Mais côté flamand comme francophone, certains professeurs avancent tout de même un peu dans leur programme. C'est du cas par cas, comme en témoigne John Rizzo, Directeur d’école à Bruxelles : "Il y a certainement des disparités selon les écoles, selon le tempérament des enseignants, selon les matières… Et ces disparités sont énormes, donc les élèves ne sont pas sur un pied d’égalité."

Les maths en vidéo

Envoyer des vidéos est le seul moyen pour que les élèves continuent à voir leurs profs et à les entendre.

De son côté, Roland Vanderstraeten, professeur de maths, n’a pas attendu le confinement pour donner des cours à distance. Cela fait 7 ans qu'il crée des vidéos à destination de ses élèves...

Depuis le confinement, j’ai produit 6 nouvelles vidéos que j’envoie aux élèves. Je leur demande de les regarder, de prendre des notes, de me renvoyer les devoirs demandés et je reçois plein, plein de réponses tous les jours… Bien sûr que, quand le confinement aura cessé et qu’il y aura une évaluation certificative en classe, les élèves auront d’abord la possibilité de poser leurs questions, qu’on revoit ça en classe évidemment. Maintenant depuis le confinement, c’est le seul moyen pour que les élèves continuent à voir leur prof, à entendre leur prof. Ce n’est pas la même chose qu’envoyer une photocopie, ou un pdf. "

L’apprentissage en confinement est donc aussi soumis à une série de paramètres : tout est fonction des écoles, des matières et des enseignants, mais aussi forcément de la motivation des élèves pour mener à bien ce travail à distance.


►►► À lire aussi : Le ras-le-bol des parents face au travail exigé par certaines écoles !


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK