Coupe d'Éclat : coupez et offrez vos cheveux pour la bonne cause

Vous savez peut-être qu'octobre, c'est le mois de la lutte contre le cancer du sein. Le rose est un des symboles de cette lutte. On a quasi tous dans notre entourage proche, une femme qui a été atteinte ou qui est atteinte de ce type de cancer. Pour rappel : on estime qu'une femme sur 8 est touchée dans son existence. Il est donc important de mettre en valeur une initiative qui n'est cependant pas neuve, qui existe depuis quelques années. Cette initiative, c'est Coupe d’Éclat.

Lors d'une chimiothérapie, il faut savoir que 60% des femmes perdent leurs cheveux. Il s'agit d'un moment très traumatisant. Et coupe d'éclat propose aux femmes qui ont de longs cheveux et qui les coupent tout courts de faire don de leurs cheveux. Cela servira ensuite à faire des perruques.

Pour comprendre un peu mieux à quoi vont servir les cheveux récoltés, Jessica Chacana Hernandez donne quelques précisions. Elle explique notamment les différentes étapes par lesquelles vont passer les cheveux : " Il y a pas mal d'étapes qui vont avoir lieu après l'envoi des queues de cheval. Il y a des enveloppes pré-affranchies et des enveloppes ordinaires qui peuvent être envoyées. Bpost les conserve et nous les envoie par grands sacs postaux à notre centre logistique ici à Bruxelles. Par mois, nous recevons environ 4 000 queues de cheval ! Ensuite, les queues vont être transportées dans un atelier protégé à Bruges, qui va mesurer ces queues à chaque fois, va les peser et ensuite les trier en différentes catégories de couleurs. En tout, il y a plus ou moins six couleurs différentes. Ensuite, on va les mettre dans des paquets de couleur de cinq kilos. 

Les cheveux sont ensuite vendus par sachets de cinq kilos à notre partenaire In Fix Hair, qui est une perruquière, pour qu'ils puissent fabriquer des perruques. Les fonds que l'on récolte avec ces ventes sont intégralement reversés aux fonds de Coupe d’Éclat ". 

Perruque synthétique ou naturelle, cela coûte cher

Elle souligne également que l'achat d'une perruque en cas de maladie revient très vite cher, c'est un réel coût pour les femmes atteintes par la maladie : " Au niveau des perruques, il y a une différence entre les synthétiques et les naturelles. Pour une perruque synthétique de bonne qualité, il faut déjà compter 600€. Une perruque naturelle, c'est beaucoup plus cher car cela nécessite encore plus de travail, il faut donc compter à partir de 800€. Nous, nous intervenons avec 200€ et la mutuelle intervient pour 180€.

Pour le moment, nous avons 415 partenaires Coupe d’Éclat, des coiffeurs réellement partenaires de Think Pink. Il faut savoir que Think Pink a commencé à grandir plus du côté flamand ... Mais on remarque que cela devient de plus en plus connu du côté francophone et que de plus en plus de coiffeurs sont intéressés par l'action. Une femme qui vient se couper les cheveux chez un coiffeur partenaire de l'action aura sa coupe de cheveux et le brushing gratuits. Pour le coiffeur, c'est une façon de faire un don, surtout que ce n'est pas facile pour la personne de donner vingt centimètres de cheveux.

Les seules conditions pour pouvoir faire un don, c'est de bien donner 20 centimètres de cheveux. En dessous, ce n'est pas utilisable car 20 centimètres c'est la longueur minimale qui est attachée à la coupe de la perruque. En dessous, c'est très compliqué. De plus, tant que les cheveux sont en bonne santé, c'est suffisant ".

Si vous vous posez encore des questions et que vous souhaitez obtenir des informations, rendez-vous sur le site de Coupe d’Éclat

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK