Coronavirus : Qui peut se faire tester et quand ?

Rappelez-vous, pour désengorger les centres de prélèvement et les labos et répondre aux besoins des publics prioritaires, le personnel soignant notamment, décision avait été prise de ne plus tester les personnes asymptomatiques. Attention, dès le 23 novembre , les règles changent !

Qui peut désormais se faire tester ?

Les personnes symptomatiques continuent naturellement de se faire dépister, mais elles ne sont pas les seules :

 les personnes asymptomatiques ayant été en contact avec une personne positive pourront à nouveau se faire dépister , tout comme les personnes rentrant d'une zone rouge. 

Ce dépistage sera effectué 7 jours après le contact à haut risque - et non plus 5 -, tout en observant une quarantaine dès le dernier contact avec cette personne.

Autre changement notable, vous ne devez plus passer par votre généraliste pour obtenir les documents nécessaires au testing : Il suffira de vous rendre sur le site Ma santé.be et de prendre directement rendez-vous dans un centre de tests. Vous pourrez également télécharger votre certificat de quarantaine sur ce site, en attendant vos résultats.

 

Quelle attitude adopter si le test est négatif ?

Vous rompez votre quarantaine mais vous continuez d'être particulièrement prudent pendant 14 jours, vous appliquez scrupuleusement les gestes barrière et vous oubliez les contacts avec les personnes fragiles.

Que faire si le test est positif ?

Si le résultat est positif et que vous restez asymptomatique:

Si vous n'avez pas de symptômes, vous entrez en isolement pendant 7 jours .

Si le résultat est positif et que vous développez des symptômes tels que : 

  • rhume important
  • toux
  • mal de gorge
  • fièvre
  • sentiment d'oppression
  • perte du goût
  • perte de l'odorat
  • fatigue importante
  • diarrhée

Vous restez au minimum 7 jours à la maison à partir de la date d'apparition de ces symptômes. Vous ne ressortez que quand vos symptômes ont totalement disparu et que vous n'avez plus ni fièvre ni difficulté respiratoire depuis au moins 3 jours. 


►►► À lire aussi : A quel test se fier ?


Si vous avez installé l'application Coronalert : vous signalez que votre test est positif.

Quel dépistage pour les professions "particulières" ?

2 images
© Tous droits réservés

Une politique de dépistage particulière s'applique aux  "professions dites particulières", il s'agit :

  1. des professionnels de la santé
  2. des personnels des SPF Justice, Défense, Police ainsi que les pompiers et la protection civile
  3. des personnes travaillant pour la salubrité publique
  4. des personnes travaillant dans le domaine de l'asile et de la migration
  5. des employés travaillant dans la production de consommables médicaux
  6. des personnes travaillant dans l'aide à la jeunesse 
  7. des aidants proches
  8. des personnels de l'enseignement

Si ces personnes ont eu un contact à risque avec une personne infectée, elles doivent se faire tester . En attendant leur test, elles s'isolent pendant une semaine de 7 jours.

⇒ Si le résultat est négatif : elles reprennent leurs activités.

 Si le résultat est positif : elles suivent les recommandations générales énoncées plus haut.

⇒ Une exception toutefois : une personne asymptomatique avec un test PCR positif peut continuer à travailler dans les sections Covid ou sans contact avec les patients si leur présence est jugée nécessaire sur leur lieu de travail.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK