Coronavirus : quelle est la meilleure technique pour laver son masque ?

Porter un masque, oui, mais comment faire pour qu’il soit irréprochable d’un point de vue hygiénique ? C’est la question que nous avons posée à Jean-Luc Gala, médecin infectiologue à l’UCLouvain.

Il est d’abord utile de rappeler que seuls les masques FFP2 vous protègent contre la contamination extérieure du virus. Porter un masque "fait maison" ne vous évite donc pas forcément d’être infecté, mais au moins bloquera vos postillons, mode de propagation le plus fréquent du virus.

"Si chacun met un masque, le virus doit franchir deux barrières. Il n’ira pas de votre bouche vers les autres, il n’ira pas non plus de la bouche des autres vers vous". Pour l’infectiologue, la situation idéale est que chaque belge porte un masque quoi qu’il en soit.

Jean-Luc Gala met d’ailleurs à disposition de chacun un tutoriel dans lequel il explique comment fabriquer son masque soi-même, en laissant une poche pour y glisser un " filte" (papier toilette, papier essuie tout, filtre à café,…).

Comment laver nos masques ?

"Tout ce qui est masque en papier type chirurgical, on jette. Il n’y a aucune façon de les recycler", précise l’infectiologue. Pour le reste, il est tout à fait possible de laver son masque "fait maison", peu importe la matière dans laquelle il a été fait (coton, lin, tissu polystyrène, etc.).

Le virus ne résiste pas à une température de 50°C !

"Si vous lavez votre masque en machine à 60°C avec du savon, c’est la meilleure façon de le remettre à neuf. Pour le sécher, utilisez simplement un sèche cheveux, ou laissez le sécher naturellement".

Faire bouillir ? Passer au micro-onde ?

3 images
Quelle est la meilleure technique pour laver son masque ? © payamona - Getty Images/iStockphoto
Quelle est la meilleure technique pour laver son masque ? © Anikona - Getty Images/iStockphoto

Rien n’est plus efficace que l’eau chaude et le savon.

L’infectiologue préconise un lavage en machine à 60°C chaque jour "sans oublier de changer régulièrement le filtre que vous mettez dans la poche".

Pour le reste, chaque technique qui consiste à chauffer le masque à plus de 50°C est bien sûr intéressante, mais "rien n’est plus efficace que l’eau chaude et le savon. A l’hôpital nous les faisons bouillir à 100°C pour tuer non seulement le virus mais aussi d’autres bactéries qui pourraient être responsables d’autres infections, mais pour tout un chacun un lavage en machine à 60°C c’est suffisant".

Enfin, pour ceux qui pensent au micro-onde, c’est une fausse bonne idée. "Cela pourrait tuer le virus, encore faut-il voir dans quelle mesure étant donné que chaque micro-onde peut être réglé à une puissance ou un mode différent. Mais il n’y a jamais eu de test là dessus, personne n’a le temps de faire ce genre de chose".

De la même façon que vous ne lavez pas vos sous-vêtements au micro-onde, il serait anti-hygiénique de désinfecter vos masques de cette manière. "Cela n’enlève pas les crasses, et puis il ne faut pas oublier non plus que tous les tissus ne vont pas au micro-onde".


►►► À lire aussi : Faire son masque soi-même. Un tutoriel du Professeur Jean-Luc Gala


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK