Coronavirus : faut-il booster son immunité, si oui comment ?

Ils garnissent les têtes de gondoles de toutes les pharmacies du royaume. En cette période de pandémie de Covid 19, les compléments alimentaires se vendent comme des petits pains. Ils sont censés booster notre immunité pour lutter contre le coronavirus.

Les compléments alimentaires sont-ils bien nécessaires ?

Booster l'immunité ?

Booster l’immunité ? Le terme est lâché et il ne plaît pas beaucoup à Eric Muraille, immunologiste à l’ULB. " Le mot " booster n’est pas bon, dit-il, car face à un virus, si la réponse immunitaire est trop forte, cela peut provoquer des dégâts à l’organisme"

Eric Muraille, lui, préfère parler de système immunitaire efficace.

Comment avoir un système immunitaire efficace ?

Sa toute première recommandation, c’est de veiller à adopter une bonne hygiène de vie. Cela commence par limiter les graisses et les sucres car ils affaiblissent les défenses immunitaires.

Je préconise aussi l’exercice physique, pas forcément intense, mais régulier, ajoute-t-il, et aussi d’éviter le stress ". " Il est prouvé, explique notre immunologiste, que le stress chronique réduit notre réponse immunitaire. "

Et les vitamines alors ? Selon Eric Muraille, si l’hygiène de vie est correcte, elles ne sont pas forcément nécessaires, à l’exception de la vitamines D.

La vitamine D : une alliée mais pas miraculeuse !

2 images
© Tous droits réservés

Quand j’ai moi-même été atteint du Covid, en mars dernier, raconte le docteur Philippe Devos, président de l’Absym et chef des soins intensifs au CHC de Liège, j’ai pris mon petit cocktail de vitamines et, en tout premier lieu, la vitamine D. " Cette petite alliée de notre système immunitaire fait souvent défaut dans l’organisme.

Il est connu que la vitamine D permet de mieux résister aux virus.

En Belgique, on estime qu’un tiers de la population est en carence de vitamine D. Du coup, beaucoup de médecins la recommandent à l’entrée de l’hiver, plus encore en cette saison de pandémie. " Il est connu que la vitamine D permet de mieux résister aux virus " , explique Philippe Devos. C’est pourquoi la plupart des patients hospitalisés pour cause de Covid-19 se voient administrer une cure de cette fameuse vitamines D. Avec quel succès ? " Il existe quelques études sur le sujet, nous dit Philippe Devos, pas très nombreuses, elles semblent démontrer une légère amélioration des symptômes, mais pas de grand miracle. Disons, poursuit-il, que ça aide faiblement quand on est déjà contaminé. Ça donne 1 à 2% de chances supplémentaires de ne pas développer une forme grave de la maladie. Mais les fortes carences, elles, peuvent favoriser une aggravation des symptômes. "

Qui veille vraiment à manger la dose quotidienne recommandée en fruits et en légumes ?

Ce complément en vitamines D, Lucia Capone, médecin nutritionniste au CHU St-Pierre, le préconise actuellement à pratiquement tous ses patients. " Moi-même, je suis une cure, dit-elle, je constate que cet apport en vitamines D fait maintenant partie de nombreux protocoles hospitaliers." Pourtant spécialiste de la nutrition, Lucia Capone ne pense pas que l’alimentation classique suffise à combler d’éventuelles carences en vitamines. " Qui veille vraiment à manger la dose quotidienne recommandée en fruits et en légumes, s’interroge-t-elle ?" Alors, oui, pour Lucia Capone, les compléments alimentaires ont leur place, plus encore en ce moment.


►►► À lire aussi : Coronavirus : Comment se transmet le virus ?


En résumé, pour ou contre les compléments alimentaires ?

Les compléments alimentaires ne vont pas forcément vous prémunir contre la Covid-19, mais certains d’entre eux, comme la vitamine D, vous donneront une petite chance supplémentaire, en cas de contamination, de ne pas développer les symptômes les plus graves.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK