Constat d'accident électronique : l'application qui facilite la vie

On n'ira pas jusqu'à dire qu'il est devenu agréable de faire un accrochage, mais en tout cas, la procédure de constat s'est considérablement simplifiée grâce aux nouvelles technologies. Prenez l'application belge Assisto, par exemple. Elle vous aide dans toute la procédure qui suit un accident. Description des lieux, coordonnées des personnes impliquées, géolocalisation exacte et même schémas descriptif des lieux et des circonstances, rien n'est oublié. A un point tel que l'application permet aux assureurs d'obtenir des informations bien plus précises qu'avec le traditionnel constat européen en version papier. Plus besoin d'être expert en dessin pour remplir le formulaire, l'application électronique dispose de modules simples à manipuler. Ils représentent des routes, carrefours, feux tricolores, panneaux de signalisation et même piétons. Et si ça ne suffit pas, on peut bien entendu joindre une ou plusieurs photos à sa déclaration.

Un système performant, mais confidentiel

Le seul problème de cette application, apparue il y a plus d'un an, est qu'elle reste confidentielle en Belgique. Car Assuralia, la fédération des assureurs belges, a décidé de développer son propre système électronique, qui devrait être validé par l'ensemble du secteur. Malgré son avance technologique et le fait d'être utilisée dans d'autres pays, comme le Grand Duché de Luxembourg, Assisto prouve malheureusement que nul n'est prophète en son pays.

Un coup dur pour les jeunes développeurs bruxellois, mais cela n'entame pas leur motivation et leur volonté de croître. D'ailleurs, rien n'oblige à utiliser le constat européen lors d'un accident. Toute description précise est acceptée par l'assureur, qui décide des suites à donner car le constat ne fait pas office de preuve ou de reconnaissance de tort. On peut donc compléter cette déclaration aussi bien sur papier libre que sous forme électronique. Assisto permet aussi d'envoyer le descriptif électronique par courriel aux compagnies qui n'utilisent habituellement pas l'application, malgré un gain de temps évident puisqu'un sinistre peut être déclaré dans les minutes qui suivent. On rappelle que chaque année, 1,2 million d'accidents de la route sont déclarés en Belgique.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK
Matin Première
en direct

La Première Bxl

Matin Première