Conseil national de sécurité : le tracing étendu aux salles de sport et aux centres de bien-être

Le traçage des données personnelles sera étendu à d’autres lieux où le risque de contamination au Covid-19 est important, a annoncé la Première ministre Sophie Wilmès ce lundi, à l’issue d’un Conseil national de sécurité réuni en urgence. "Nous nous rendons bien compte que le traçage doit être optimal, et ce dans des situations bien particulières", note la Première ministre.


►►► À lire aussi : CNS : réduction de la bulle, moins de public pour les grands évènements, voici les nouvelles décisions du Conseil national de sécurité


Ainsi, il sera désormais obligatoire de donner son numéro ou son adresse e-mail lors d’un passage dans une salle de sport ou un centre de bien-être, comme il était de règle depuis jeudi dans l’horeca. La liste complète des lieux concernés sera publiée prochainement dans un arrêté ministériel. Pour rappel, les données récoltées par les restaurateurs et les cafetiers doivent être détruites après 14 jours, et peuvent refuser l’accès à l’établissement aux clients qui refuseraient de les transmettre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK