Confiné, le scoutisme devient virtuel !

Confiné, le scoutisme devient virtuel !
Confiné, le scoutisme devient virtuel ! - © filmstudio - Getty Images

Toutes les réunions des mouvements de jeunesses ont été annulées jusqu’à nouvel ordre mais certains staffs se sont très vite organisés pour garder le contact et ont créé des réunions virtuelles. Les jeunes animés adorent ces réunions 2.0. Voici l’expérience de la 3° meute du Mowha, la BC35.

Le confinement a permis de trouver une autre manière d’animer afin de maintenir le lien social.

Quand les réunions physiques et les camps ont été annulés, la meute du Mowha de la 35e Unité des Ardents de Saint-Michel à Etterbeek, a décidé de garder contact avec ses petits louveteaux. Pour l’ensemble du staff, il était clair qu’être en confinement n’allait pas les empêcher de poursuivre l’animation et qu’au contraire, c’était le moment idéal pour innover.

Cyril Mihail, baptisé Mang dans le staffn nous explique : " on trouvait qu’il fallait faire quelque chose ! On a très vite imaginé des activités virtuelles afin de continuer à voir nos loups.  Via la  plateforme Discord, on lance 4 jours de défis. Les louveteaux pouvaient se connecter quand ils le désiraient et s’arranger entre eux. Les défis étaient simples comme par exemple, donner les 3 techniques pour retrouver le nord ou traduire un texte en morse ou encore, trouver un mot caché."

Les petits loups aux anges, en redemandaient (leurs parents aussi), les chefs sont donc passés à la vitesse supérieure comme nous raconte, Akela alias Thomas Gazos : " on a décidé de faire une réunion avec un jeu plus important. 38 louveteaux sur 43 étaient connectés en même temps. Et ils étaient mordus car le jeu a duré 2h30. Nous avions un fil conducteur : " L’Etat est attaqué par des cybercriminels. Ils veulent voler des documents importants sur le secret du Mowha pour être la meilleure des meutes. La police a fait appel aux meilleurs louveteaux pour retrouver le coupable". C’était un immense jeu de piste avec différentes énigmes qui une fois trouvées, permettaient de gravir des paliersCe n’était pas simple mais les louveteaux ont été persévérants et nous avons découvert des talents cachés chez nos animés. "

C’est pour nous l’occasion de montrer que l’engagement envers le scoutisme dépasse tout type d’obstacle.

Deux grosses réunions ont déjà eu lieu et même si leurs chefs sont en blocus, ils ont décidé de continuer les réunions virtuelles. " Nous vivons ceci comme un nouveau challenge ! " souligne Akéla, Thomas Gazos, " Ce jeu a boosté notre inventivité et imagination. A toute heure de la journée, la discussion staff est active parce que l’un ou l’autre a une nouvelle idée de défi ou un élément à rajouter au grand jeu, c’est génial ! Mettre sur pied une réunion virtuelle dure autant de temps que pour préparer une réunion réelle. Le confinement a permis de trouver une autre manière d’animer afin de maintenir le lien social, c’est primordial ! "

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK