Concerts et festivals de l'été : des oreilles bien protégées ?

Petit sondage improvisé devant les scènes du Melrock Festival, festival de rock qui se tenait au début du mois de juin près de Marche… A la question " Est-ce que vous portez des protections auditives ? ", les réponses vont toutes dans le même sens : " Absolument pas ! ", " J’y ai pas pensé… ", " Non, mais si j’avais su, j’en aurai pris parce que ça va quand même un peu fort… " D’évidence, personne ne se protège les oreilles pour assister à ces concerts, raisons souvent invoquées: un oubli ou alors l'impression de ne pas profiter du concert " Quand j’en porte, j’entends pas bien le son, ça fait un filtre et voilà… ".

Pardon ? Combien de décibels ?

Niveau sonore annoncé par les organisateurs : 90 décibels, selon l’indication d’une application sur smartphone : entre 90 et 100 décibels. Donc a priori, rien d’exagéré si on considère qu’en Wallonie, le niveau ne peut normalement pas en effet dépasser les 90 décibels. Pourtant dans cet environnement sonore, où il est quasiment impossible de se parler sans crier dans l’oreille du voisin, les spécialistes conseillent fortement de se protéger. De manière générale, quand on parle niveau de bruit, on estime le seuil de risque pour l’audition à 85 décibels et le seuil de danger à 90 décibels.

Pour Olivier Lambert, audio-prothésiste, dans les festivals et les concerts rock en général, " il faut mettre quelque-chose dans son conduit auditif parce que sinon on s’expose à des risques, le conduit auditif est un volume d’air qui résonne et tout son qui y rentre va créer des dommages, en tous les cas pour des niveaux élevés ".

Des petits bouchons en mousse

Beaucoup de festivals ou de salles de concert en distribuent, et puis un peu partout, dans les supermarchés et les pharmacies, on trouve ces petits bouchons d’oreille en mousse sous presque toutes les formes et toutes les couleurs. Et ils se valent plus ou moins tous, selon Olivier Lambert : " c’est mieux que rien, mais ils n’offrent qu’une protection partielle car le conduit auditif de chaque individu est différent. Donc pour l’amateur de musique qui va régulièrement dans les festivals, le mieux est de faire du sur mesure. " Ces protections sur mesure se fabriquent sur base d’une prise d’empreinte du conduit auditif et leur prix varie de 100 à 150 euros. Mais elles sont donc parfaitement adaptées à l’oreille et une personne adulte peut les garder toute sa vie …

En tous cas, même si on en a pas conscience immédiatement, le jeu de la protection auditive en vaut la chandelle. Car les dégâts occasionnés un jour par une indigestion de décibels n'apparaissent bien souvent que des années plus tard ...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir