Comment (re) découvrir la Belgique autrement cet été ?

Oubliez votre voiture et changez de moyens de locomotion ! On a testé le vélo électrique, le Van et le bateau sans permis. Il y a toutes les gammes de prix. Dépaysement garanti.

Il y a 4 mois, on vous aurait demandé si vous comptiez passer vos vacances en Belgique, vous auriez peut-être répondu "Oh que non ! Pas de vraies vacances, sans partir à l'étranger." Mais depuis lors, un virus mondial est apparu ! Tous les plans ont été chamboulés. Votre vol a été annulé ? Vous préférez ne plus partir ? La destinations où vous souhaitiez partir est à risque ?...

Alors cette année, on reste en Belgique !

Qui dit vacances en Belgique, ne veut pas nécessairement dire louer un appartement à la mer ou un gîte dans les Ardennes. Il y a d’autres possibilités plus originales. Pour les découvrir, nous avons testé trois moyens de locomotion. On vous raconte.

En pédalant !

Le vélo à assistance électrique permet de rouler de longues distances sans être un grand sportif.

L’autonomie du modèle que nous avons testé est de maximum 80 km 501,45 m. Malheureusement, la location ne prévoit qu’une seule batterie et un chargeur. Il vous faudra vous arrêter en cours de route si votre trajet est long pour les recharger. Comptez 3 à 4 heures de temps de chargement.

Ce type de vélo se loue 24 euros par jour ou 80 euros la semaine chez Pro-Vélo Namur par exemple. A Bruxelles, le montant s'élève à 115 euros car les aides à la mobilité sont différentes selon les régions. Vérifiez les prix selon votre région sur leur site.

La caution est de 300 euros en liquide. Si vous optez pour une remorque ajoutez 20 euros mais attention l’assurance n’est pas comprise. C’est à vous de faire le nécessaire en cas de vol ou d’accident.

Il existe des formules intéressantes en cas de test et puis d'achat. Célia Dufour, Chargée de Mission à Pro Vélo Namur, propose ce bon plan : " Si vous êtes namurois et avez plus de 18 ans, vous pouvez louer un vélo à assistance électrique 3 mois à 85 euros le mois soit 255 euros. Et ensuite, si vous êtes convaincus à l’issue du test, vous avez la possibilité de le racheter en déduisant ce montant. Et là tout est compris ! Une formation et les assurances. "

Quant aux itinéraires possibles pour découvrir la Belgique vous avez tout le réseau Ravel. Plusieurs applications vous proposent des itinéraires inédits comme Bike Citizens, Hainaut Rando ou Géovélo.

Au gré de ses envies

Pour s’immerger en pleine nature, une autre option le Van !

Il n'y a pas besoin de conditions particulières pour conduire un van, si ce n'est avoir le permis auto.

Sa taille lui permet de se faufiler partoutFred Nyssen est un grand voyageur et c’est ce qui lui a plu : " Un camping-car est massif et on a des difficultés à entrer dans les villes. Avec un van, on peut aller où on veut ! Visiter une ville, aller dans un petit chemin. C’est vraiment l’aventure. "

Son prix est de 120 euros par jour soit 840 euros la semaine pour 4 personnes, assurance incluse. Mais pour Fred ce n’est pas si cher " On a tout une cuisine, un frigo, on est indépendant. Pour moi, c’est moins cher qu’une location à la côte d’Azur et on est au calme sans la foule. "

Et le confort est au rendez-vous : une douchette de 30 litres, un lit de 140 mètres et un autre de 160 mètres de large sur 210 de long avec un sommier dernier cri.On dort comme dans un lit à la maison " affirme Evan Laloux, le créateur de Black Sheep Wallonie Belgique dont la base est actuellement à Marche. Le seul hic est qu’il n’y a pas de WC mais comme le dit avec le sourire Evan : " la nature n’est pas loin mais il ne faut rien laisser au niveau déchets ! "

En Belgique le camping sauvage est interdit et pourtant Evan nous rassure : " ce n’est pas une tente, mais un Van et donc on peut stationner 24 heures sans aucune restriction où l’on veut. Par contre, le lendemain, il faut changer de lieu mais c’est la base du concept ! "

Romain Blaise, le co-créateur de Black Sheep Belgique nous souffle deux bons plans : " Pour trouver les spots, il y a un site génial : park4night et pour les moins téméraires, il existe le Gamping (avec un "G") qui consiste à dormir avec son van chez l’habitant Home camper. La caution est de 2400 euros par emprunt bancaire sécurisé.

Au fil de l'eau

Voyager au fil de l'eau permet de découvrir des paysages inédits !

Vu de l'eau, les sites que vous découvrirez apparaîtront sous un tout autre jour. Mais attention, il ne faut pas être pressé. La vitesse est de maximum de 12 km/heure.

Vous n'avez pas besoin de permis spécifique mais par contre, un écolage d’une à deux heures sera obligatoire. Rik Hillewig, le chef de base de Nieuwpoort de la société Le Boat.be estime : " tout le monde est capable de conduire un bateau de cette catégorie, ce n’est pas difficile, il faut juste être sérieux ! " La marche arrière est un peu compliquée mais Rik avec sa bonne humeur vous expliquera tout.

Michel Rubay devait partir au Rwanda mais il a du changer ses plans : " Je devais aller au Rwanda 20 jours avec trois amis, nous avons décidé de faire les canaux de Flandres. Au départ, j’avais un peu peur mais en voyant le bateau. En le testant, je me rends compte que ce n’est pas si difficile de dompter la bête ! " Michel a préparé tout un parcours. Ils iront de Nieuwpoort à Ostende, puis Bruges et enfin, à Gent et puis retour.

La seule contrainte selon lui, ce sont les écluses : " il y a un horaire précis pour les écluses. Si on en rate une, c’est foutu et puis je me demande comment cela fonctionne ? "  Rik le rassure : " En Belgique, on est comme des coqs en pâte, il y a des gens qui vous aident dans les écluses et pour les ponts. C’est un vrai métier ! Et tous ces gens sont payés. Le montant est compris dans notre location. "

Comptez entre 700 et 800 euros la semaine. Un modèle haute gamme est plus cher, entre 2000 et 3000 euros. L'assurance est non comprise. Pour la caution, comptez entre 2000 et 3000 euros.

Vous pouvez naviguer au bon vous semble sur les 950 kms de canaux de Flandres et en ce moment, les demandes explosent  ce qui interpelle Rick : C'est dommage qu'il faille une pandémie mondiale pour que le Belge décide de visiter son pays. La Belgique est belle, d’un côté, on a la mer et de l’autre, les vallées et les ruisseaux. "

Trois styles de Vacances très différents à expérimenter sans hésiter !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK