Comment payer moins d’impôts ? En activant 9 avantages fiscaux !

Votre déclaration d’impôt doit parvenir à l’administration fiscale au plus tard le 30 juin pour la déclaration papier et le 15 juillet, via Tax-on-web. Il n’est donc pas encore trop tard pour activer 9 codes parmi les 835 en région Wallonne et les 816 en région bruxelloise répartis dans 22 cadres…. Et récupérer quelques deniers du fisc.

Emmanuel Degrève, conseil fiscal chez Deg&Partners nous aide à y voir plus clair et nous explique 9 bons plans à ne pas manquer. Il rassure aussi les chômeurs Covid qui pensent devoir rembourser le manque de précompte professionnel prélevé :

"Le gouvernement dans sa volonté de maximiser le pouvoir d’achat a baissé le précompte professionnel sur les allocations de chômage : avant il était de 26,75% maintenant, il est à 15%. Beaucoup de chômeurs Covid sont inquiets et pensent devoir repayer la différence mais selon notre spécialiste : 9 d’entre eux sur 10 ne devront pas le rembourser."

N°1. POUR LES GENEREUX  : LES DONS, LES LIBERALITES

(Cadre X – Code 1394)

L’avantage fiscal le plus populaire car Le Belge est généreux. Et cela lui rapporte un peu lors de sa déclaration fiscale :

"Plus exactement 60% (au lieu de 45% les autres années) de ses dépenses, pour autant qu’elles aient été réalisées auprès d’organismes agréés par le SPF Finances et pour un montant annuel de minimum 40 € auprès d’une même institution.

Vous ne pouvez pas dépasser 10% de votre revenu imposable total sous cette forme. L’institution vous remet une attestation de paiement à conserver précieusement. Cette année, des dons en nature sont aussi acceptés comme des dons d’ordinateurs pour des institutions hospitalières.

Cette imposition est conjointe, c’est-à-dire que l’avantage est réparti entre conjoints proportionnellement à l’importance de vos revenus.

Le montant est en principe disponible sur Tax on web, mais certaines institutions communiquent mal avec le fisc. Vérifiez donc bien si vous recevez une déclaration simplifiée que des montants sont indiqués sinon il faut les indiquer. "

N°2.- POUR LES FAMILLES : LES TITRES-SERVICES

Cadre X /Codes 3364 (Bruxelles) – 3366 (Wallonie)

"Depuis la régionalisation de l’avantage, il a diminué sensiblement d’une région à l’autre, pour un plafond de dépenses de 1500 € (soit au plus 166 chèques de 9€), équivalent dans chaque région. Cela revient à un avantage de 0,9€ par chèque.

À Bruxelles vous conservez un avantage de 15% sur les chèques investis.

En Wallonie, c’est plus alambiqué, mais vous disposerez au mieux de 30% de 3€ (soit 0,9€ / chèque) et d’un maximum de 150 chèques.

ici aussi l’imposition est conjointe c’est-à-dire la réduction est bien par contribuable : Madame doit acheter les siens et monsieur les siens aussi. Si Monsieur achète pour madame, c’est foutu ! "

N°3.- POUR LES PARENTS : LES FRAIS DE GARDE

Cadre X -Code 384

"Pour chaque enfant à charge de moins 14 ans (avant c’était 12 ans et 21 ans s’il est handicapé), vous pouvez encoder vos frais de garde, soit des dépenses investies pour garder vos enfants en dehors des horaires scolaires.

Cela vise aussi bien les stages parascolaires, garderies, crèches, , camps de mouvement de jeunesse. Ces dépenses doivent être opérées soit auprès d’institutions agréées, subsidiées ou contrôlées par l’ONE ou encore par un organisme public équivalent d’un autre État membre.

L’avantage fiscal porte sur 13 € par jour de garde. Vous devrez donc établir un relevé par jour, plafonné à ce montant journalier pour l’ensemble de l’année. Vous disposerez alors d’un avantage de 30% sur le montant calculé. Certains isolés au revenu imposable limité peuvent obtenir un avantage amplifié de 45% soit donc porté à 75%. Par exemple, si vous payez 20 € c’est 13 euros. 10 fois 13 € la journée, c’est 130 € et sur cette somme vous avez un avantage de 45%.

Pour vos enfants de moins de 3 ans, vous devrez choisir entre le supplément de quotité exemptée de 610€ et la réduction pour frais de garde. Un petit calcul s’impose pour choisir un optimum mais 9 fois sur 10, le calcul des 13 euros par jour est plus intéressant."

N°4.- POUR LES PRUDENTS : L'EPARGNE PENSION

Cadre X – Code 361

"Si vous avez entre 18 et 64 ans au premier versement et que vous investissez un maximum de 990 ou 1.270 €, vous accédez à un avantage de respectivement 30% ou 25%. Attention au piège qui consiste à verser 991 euros et perdre l’avantage de 30%. Un seul conseil : choisissez entre l’un ou l’autre plafond maximum à l’avenir. "

N°5. – LES TRES PRUDENTS : L'ASSURANCE JURIDIQUE 

Cadre X – Code 344

"Vous êtes prudents, vous allez donc prendre un contrat d’assistance juridique. Ce contrat est aussi subventionné par l’État à concurrence de 310 euros maximum. Vous obtiendrez au final un avantage de maximum 124 €. Mais attention, cela ne fonctionne que si vous prenez un contrat indépendant. Si vous avez une protection juridique dans le cadre de votre contrat voiture, cela ne fonctionne pas."

N°6. - POUR LES PROPRIETAIRES : LE CHEQUE HABITAT EN WALLONIE UNIQUEMENT

Cadre IX – Code 3338 (ou 3339) pour les emprunts conclus en 2020 -  Code 3324 (ou 3325) pour les emprunts entre 2016 et 2019.

"Si vous voulez être propriétaire d’une habitation, l’avantage fiscal n’existe plus que pour la région wallonne, cela s’appelle le chèque habitat. C’est un mécanisme qui va vous permettre pendant 20 ans de bénéficier d’un chèque c’est-à-dire d’un avantage à concurrence de 1520 euros par an non indexé mais après dix ans il sera réduit de moitié. Vous pouvez y ajouter 125 € par enfant. Et cet avantage est individuel, donc c’est par personne. Mais il y a un bémol. Cet avantage il va être limité en fonction de vos revenus. Si vous avez un revenu qui oscille entre 22.000 et 86.000 euros. L’avantage diminuera de façon linéaire. "

"N’oubliez pas que les avantages immobiliers peuvent également provenir des autres logements c’est-à-dire en dehors de votre habitation propre et de l’Etat fédéral. Ne perdez donc pas de vue de déclarer vos intérêts d’emprunt déductibles ou d’essayer de bénéficier des produits d’assurances-vie. Le panier de déductions est commun au " logement " et l’avantage significatif pour chaque contribuable. Il s’élève à 2350 euros maximum pour la totalité́ des primes assurances-vie individuelles et des amortissements en capital. "

N°7 - POUR LES TELETRAVAILLEURS : LES FRAIS REELS OU LE FORFAIT ?

Cadre IV - Code 1258 

"Si vous avez fait du télétravail, vous vous posez la question : comment est-ce que je vais déduire mes frais ? Vous avez deux possibilités :

Soit vous avez une indemnité de télétravail qui est de grosso modo 129 € par mois. 1290 euros pour les 10 mois de télétravail obligatoire en 2020.

Soit vous n’avez pas d’indemnité et les vous allez soumettre un certain nombre de charges, de frais au profit de l’employeur. Vous allez devoir calculer tous ces frais réels * et voir s’ils dépassent le forfait de 4880 € proposé par l’Etat.

Ces frais réels comportent l’achat de matériel comme une chaise de bureau, un ordinateur, que vous allez amortir sur 3 à 5 ans, les M2 que j’utilise comme bureau dans la maison et toutes les charges qui y sont liées : le loyer ou le prêt hypothécaire, les charges comme le chauffage et l’électricité, l’assurance incendie, le précompte immobilier, …

Vous devez additionner tout cela et voir si ces frais réels sont supérieurs à l’indemnité et aux forfaits : 1290 euros plus 4880, soit 6170 euros. Petit tuyau, si votre forfait réel n’est pas intéressant parce qu’il est inférieur ou bénéficierez toujours du forfait proposé par l’Etat."

N°8 - POUR LES NOMADES : DEDUIRE SES DEPLACEMENTS DU DOMICILE AU LIEU DE TRAVAIL  

Cadre IV – Code 1254

"Si vous disposez d’une voiture de société ou même privée, n’oubliez pas de déduire vos trajets domicile – lieu de travail à concurrence de 0,15€/km.

Si vous utilisez des modes de déplacement " doux ", activez-les, car ils offrent des niveaux de déduction " séduisants " : 0,15€/km à pied ou en moto, 0,24€/km en vélo qu’il soit classique, électrique et même speed pedelec.

Si vous habitez à plus de 75 km de votre lieu de travail, vous disposez d’une exonération complémentaire de 75 €Cette exonération est portée à 125 € si vous en êtes éloigné de plus de 100 km et à 175 € au-delà de 125 km par trajet."

N°9. — POUR LES INVESTISSEURS : LES DIVIDENDES EXONERES

Cadre VII – Code 1437

"Avec un potentiel de 800 € de dividendes exonérés, vous pouvez cette année au mieux récupérer 240 € d’impôt dans la déclaration.

(Équivalent à 30% de précompte mobilier déjà payé).

En général, vous ne recevez pas d’aperçu annuel des dividendes versés et du précompte mobilier retenu. Vous devez faire vous-même le calcul en vous basant sur vos relevés de compte."

Dernier conseil, soyez attentif surtout si vous avez reçu une proposition de déclaration simplifiée :

"Un contribuable sur deux est soumis à une proposition de déclaration simplifiée mais un contribuable sur cinq qui reçoit cette déclaration aura un petit souci. Ce problème est généralement une modification de sa situation et cela va le priver dans la plupart des cas d’un avantage fiscal."

Soyez vigilant et n’oublier d’activer vos avantages car cela va modérer votre contribution fiscale !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK