Comment gérer le stress lié au confinement et au coronavirus ?

Comment gérer le stress lié au confinement et au coronaviru ?
2 images
Comment gérer le stress lié au confinement et au coronaviru ? - © demaerre - Getty Images/iStockphoto

Tous les ingrédients sont là : la peur de tomber malade ou de perdre quelqu’un, la mise en quarantaine, l’incertitude économique ou encore la vie quotidienne à l’arrêt… Tout cela peut agir sur notre bien-être psychologique. Alors que faire pour ne pas craquer ?

Une plateforme de coaching solidaire

Il ne faut pas attendre que la situation se dégrade avant de réagir.

Il y existe plusieurs moyens d’information ou d’aide psychologique pour vous accompagner face à la crise sanitaire. Parmi eux, une nouvelle plateforme de coaching solidaire et 100% gratuite.

Lancée le 26 mars, elle a déjà reçu plusieurs appels, notamment de caissiers et caissières qui avouaient aller au travail avec la boule au ventre et revenir chez eux le soir, encore plus inquiets à l’idée de contaminer leurs proches. " Nous nous adressons aux héros invisibles qui continuent à faire tourner le pays, précise Silvie Cincotta, la directrice de l’Espace Coaching 360 pour la Belgique. Notre équipe est composée d’une vingtaine de coachs qui ont tous à cœur d’aider les personnes en deuxième ligne ".

La consultation se fait par téléphone, via le numéro d’appel unique 0479.65.84.21, entre 9h et 19h. " C’est un espace d’accueil et d’écoute active", ajoute la directrice. "Nous sommes orientés " futur et solution ", le but étant de permettre aux personnes de déposer le trop plein, de se sentir comprises et écoutées, mais également d'apprendre à se focaliser sur leurs ressources internes afin de vivre cette crise le plus sereinement possible ".

Un soutien psychologique en vidéoconférence ou par téléphone

Les crises d’angoisse sont fréquentes dans ce climat anxiogène. Nous sommes là pour rassurer.

A côté du coaching, il y a aussi la thérapie. Bonne nouvelle de ce côté, la ministre de la Santé Maggie De Block a annoncé que les consultations vidéo avec un psychologue seront désormais remboursées. Un avantage pour les patients qui ont les moyens de poursuivre leurs séances par ce biais. " Malheureusement pour beaucoup, la consultation en ligne se révèle compliquée", explique la psychologue Barbara Dorselaer, indépendante à Nivelles. " Il faut pouvoir trouver un espace pour parler librement, certains font un tour en voiture, d’autres vont dans le garage ou le bureau mais ce n’est pas toujours possible. La plupart de mes patients ont dû se résoudre à suspendre les séances ".

Pour obtenir des informations et trouver des conseils, il y a également le numéro vert du SPF Santé Publique (0800/14689) de 8h à 20h pour les personnes qui sont vraiment dans le besoin. " Depuis le 20 mars, six opérateurs sont là en seconde ligne pour une écoute plus spécifique", commente Benoît Ramacker, le porte-parole du centre de crise. " Ce sont des volontaires de la Croix-Rouge, formés pour écouter et rediriger le cas échéant vers des services spécialisés ".

A l’heure actuelle, 367 citoyens ont été ainsi aidés, certains souffraient de stress lié à la peur de la maladie, d’autres de solitude. " Nous sommes là pour rappeler que la plupart des gens porteurs du virus s'en sont sortis et sont maintenant immunisés. Il ne faut pas l’oublier ".

A noter, d’autres services ou plateformes existent pour aider. Ceux-ci sont constamment actualisés sur le site du centre de crise, histoire de ne pas surcharger le numéro vert de celui-ci.


►►► À lire aussi : L'isolement peut mettre à l'épreuve votre santé mentale


 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK