Comment cuisiner lorsque l'on est malvoyant?

Garder une vie sociale lorsque l'on est aveugle ou malvoyant ce n'est pas évident. Souvent ces personnes déficientes visuelles n'osent plus faire les gestes du quotidien. La Ligue Braille les aide à continuer à avoir une vie sociale active et enrichissante, comme cuisiner pour épater ses invités et entretenir une vie sociale épanouie. C'est la semaine de la Ligue Braille et lors d'un atelier culinaire, nous allons tenter de comprendre les difficultés engendrées par cet handicap visuel et découvrir quelques techniques de cuisine adaptée.

Tamtam, Vincent, Michel et Annick sont nos cuisiniers du jour. Au menu: des makis sucrés, une recette peu évidente pour des malvoyants. Gerald Watelet a mis aussi la main à la pâte sans voir... Regardez plutôt notre vidéo!

Un peu d'histoire ...

L'asbl Ligue Braille existe depuis 1920. Elle aide et accompagne gratuitement plus de 14 500 personnes aveugles et malvoyantes afin qu'elles puissent vivre aussi autonomes que possible. 20% de subsides de l'Etat et 80% de donations, successions et legs. 130 collaborateurs et 600 bénévoles contribuent à son action. En plus du soutien qu'elle offre dans la vie quotidienne, la Ligue Braille accompagne aussi les personnes déficientes visuelles dans leurs études et dans le monde du travail, et organise des activités de loisirs adaptées. Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de la Ligue Braille.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK