Colorations pour cheveux : attention aux irritations et aux allergies

Pour Angélique et Elodie, la coloration des cheveux, c'est un art de vivre. Pour elles, les cheveux sont un prolongement de la personnalité, elles aiment les colorer... " Ce n'est pas une science exacte, et on peut dire que la théorie et la pratique, c'est souvent deux choses différentes. Après, c'est clairement le jeu et finalement, c'est un peu une surprise à chaque fois en ne sachant pas ce qui va se passer sur notre tête ". Pour Elodie et Angélique, il s'agit de coloration superficielle : " Ce sont des pigments qui n'entrent pas dans l'écaille des cheveux. Ça reste en surface et ça s'estompe au fur et à mesure des lavages ". 

Oxydants et pigments parfois dans certaines sources d'allergies

Dans ce salon de coiffure, on fait aussi des colorations mais d'un autre type. Contrairement aux produits utilisés par Angélique et Elodie, ici la coloration ne reste pas à la surface, elle entre dans les cheveux, grâce à l'oxydant... " C'est le mélange de produits. Mélange de la pâte colorante et de l'oxydant, qui font que une réaction chimique se produit : l'écaille du cheveu s'ouvre afin de permettre à la coloration de rentrer à l'intérieur " explique Muriel Gobillon, coiffeuse - visagiste.

Ces produits sont plus puissants et décapent... " Je l'ai laissé le temps d'application. Si on ne met pas de gants, cela fait le même effet sur le cuir chevelu. Ça agit très vite et ça brûle un peu ". nous explique-t-on. Chez certaines consommatrices, oxydants et autres pigments peuvent être dans certaines sources d'allergie... " J'ai appliqué la coloration, ça a un peu commencé à chatouiller. Puis quand j'ai rincé, presque instantanément les cloques d'eau et puis purulentes par après sont apparues ...". " J'ai attrapé des boutons sur le crâne, mais quand même conséquents... Je commence à avoir des plaques rouges, des gourmes, et puis ça gratte en même temps... Je suis allée chez mon médecin, et il m'a tout de suite certifié que c'était une allergie à la coloration que je venais de faire " nous expliquent Karin et Audrey, qui ont déjà réalisé des colorations.

Les patients qui ont fait des tatouages au henné noir sont plus susceptibles de faire des réactions à des colorants capillaires

Le docteur Gossens, dermatologue, pointe du doigt certains composants : " C'est souvent les colorants capillaires qui posent problème. Donc le chef de file c'est la paraffine diamine. On conseille toujours au patient d'éviter de faire des colorations sur des cuirs chevelus qui sont abîmés, irrités, ou qui ont des lésions dermatologiques ". Dénominateur commun entre les témoignages de Karin et de Audrey, ce sont des tatouages au henné, le point de départ les allergies... " Les patients qui ont fait des tatouages au henné noir sont plus susceptibles de faire des réactions à des colorants capillaires ". Retour au salon de Gilly, ici on ne prend aucun risque, afin de détecter d’éventuelles allergies, Murielle réalise des touches d'essai. Elle précise : " Il faut préparer le produit, l'appliquer dans le creux du bras ou derrière l'oreille, le couvrir d'un pansement et laisser poser 48 heures. Si rien ne se passe, la cliente n'est pas allergique "...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK