Cher Saint-Nicolas : cette année, pourrais-tu m'apporter un jouet éco-responsable ?

Le 6 décembre, c'est une date que tous les enfants retiennent facilement : celle de la Saint-Nicolas. Et comme chaque année, Saint Nicolas a l'embarras du choix : il y a les classiques indémodables : Lego, Playmobil, les Barbies ; il y a des nouveautés : certaines ont été primées, comme la mappemonde interactive pour les fans de géo... mais cette année, Saint-Nicolas pourrait également veiller à apporter des joues éco-responsables aux enfants sages.

C'est l'organisation écoconso qui encourage des achats respectueux de l'environnement et de la santé, qui adresse cette demande au grand Saint : elle lui demande d'éviter les jouets en plastique pour privilégier la santé des enfants et l'environnement de tous. Selon l'association, de nombreux plastiques contiennent des perturbateurs endocriniens, qui peuvent dérégler le système hormonal. Il vaut donc mieux que les enfants en bas âge y soient le moins possible exposés.

An Wulf, porte-parole d'écoconso précise : "L'idée n'est certainement pas de priver les enfants de ces jouets qui leur font tellement plaisir, d'autant plus que la tentation est grande. On est énormément exposés aux composants du plastique dans chaque aspect de notre vie, autant essayer pour les jouets, qui sont des objets avec lesquels les enfants sont beaucoup en contact, surtout les plus jeunes qui mettent tout en bouche, de trouver une alternative au plastique lorsque c'est possible".

Trouver la bonne alternative

L'alternative n'est malheureusement pas toujours possible. Une poupée Barbie n'a pas d'équivalent éco-responsable. "Par contre, dans les formats un peu plus grands, il existe des poupées en vinyle sans phtalates et dont les vêtements sont réalisés en coton bio. Pour les tout-petits, on trouve également beaucoup de jouets uniquement en tissus : on peut les trouver labellisés en coton bio ou en coton eucotex, qui est un signe que les tissus n'ont pas été traités avec des substances toxiques" poursuit An Wulf.

Une importante offre de jeux en bois

"On a souvent cette image des jeux en bois parfois pas très drôles" regrette-t-elle "or, si on se tourne vers les boutiques spécialisées, on constate que l'offre est extrêmement diversifiée : jeux de construction, bien sûr, mais également circuits, voitures, petits trains, tous les jeux d'imitation, des perles pour faire des bijoux sont tous disponibles sur le marché".

Succès grandissant des jeux en papier et carton

C'est une nouveauté qui confirme son succès : les jeux en papier et en carton sont de plus en plus présents dans les magasins "On trouve des châteaux-forts en carton hyper grands à construire, à décorer et dans lesquels on peut vraiment jouer" se réjouit An. "Evidemment, ils seront un peu moins solides, mais l'avantage du carton est qu'on peut le recycler plus facilement qu'un jouet classique"

Problématique du recyclage

L'impact des jouets sur la santé c'est un point, mais l'impact sur l'environnement est également à prendre en compte. An Dewulf regrette : "actuellement, il y a très peu de filières de recyclage pour les jouets"

Il y a plastique et plastique

Bannir le plastique à tout prix n'est pas l'objectif : "Il y a tout de même des jouets en plastique qui sont sûrs" tempère-t-elle. Certains jouets traversent en effet les générations sans s'altérer, sans se décolorer. On connait tous les bonnes marques " c'est surtout au niveau des plastiques mous qu'il faut être prudents.

Et point de vue budget

Aucune étude ne permet de comparer si le prix des jouets éco-responsables est plus cher que les jouets dits "classiques". An Dewulf nous livre son conseil : "Plutôt que de choisir une série d'objets bas de gamme, préférez l'achat d'un seul jouet de meilleure qualité, qui sera durable et qui procurera de l'amusement pendant plus longtemps à l'enfant"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK