BeBiodiversity, une campagne de sensibilisation autour de la biodiversité

Aujourd'hui démarre une campagne de sensibilisation autour de la consommation et de la biodiversité. Elle a été mise en place par le SPF Santé publique, sécurité de la chaîne alimentaire et de l'environnement.

Savez–vous d'abord quel est le point commun entre nos smartphones et les gorilles ? Ou encore entre une pizza hawaïenne et les hêtres de la forêt de Soignes ? Entre les sushis et les tortues marines ? Voilà quelques questions qui symbolisent cette campagne qui vise le grand public et les entreprises. Pour résumer, l'idée est de faire le lien entre des actes de consommation courants et leur impact sur la biodiversité et l'environnement. Cette campagne prend la forme de petites vidéos visibles sur Youtube et Facebook.

Sabine Wallens, experte en biodiversité au SPF Santé publique, détaille un peu plus et explique ces vidéos. Elle précise notamment que ces vidéos expliquent que tout acte de consommation n'est pas anodin et qu'il peut avoir des répercussions sur la biodiversité.

Quel lien entre le smartphone et le gorille ? 

Le lien entre le smartphone et le gorille, c'est que pour fabriquer un smartphone, il faut des quantités importantes de minerais, comme le lithium ou le nickel. Et pour avoir ces minerais, il faut exploiter des mines où il y a souvent de grandes forêts qui abritent des gorilles. En exploitant ces mines, on détruit des habitats naturels et donc les gorilles n'ont plus de lieu d'habitation et sont menés à disparaître. 

... Et entre une pizza et la forêt de Soignes ?

Le lien entre une pizza et les hêtres de la forêt de Soignes est lié aux ingrédients de la pizza. On a des ingrédients qui viennent d'un peu partout autour de la planète, et ces ingrédients sont acheminés en transports, que ce soit en bateau ou en camion, et qui émettent une grande quantité de gaz à effet de serre, ce qui peut avoir des répercussions au niveau du climat. Et le climat, on sait que c'est des grandes menaces sur la biodiversité, et notamment sur les hêtres de nos régions.

Souvent, on associe la biodiversité à ce que l'on voit directement, c'est-à-dire la nature, mais on ne se rend pas compte que cette biodiversité nous rend énormément de services, qu'elle offre énormément de produits d'approvisionnement, que ce soit pour l'alimentation, les médicaments, la fabrication de cosmétiques ou encore les vêtements. Elle nous offre aussi le tourisme, par sa beauté, mais aussi des sites culturels. On voit que cette biodiversité offre beaucoup, mais l'homme ne se rend pas toujours compte à quel point il est indépendant de cette biodiversité.

Des vidéos porteuses de messages 

L'objectif n'est pas d'alarmer les gens, et c'est pour ça que les vidéos sont quand même humoristiques. C'est pour attirer un autre regard mais aussi une autre génération, principalement les 18-35 ans, qui sont les consommateurs d'aujourd'hui et de demain. Ce sont toutes des situations qui sont porteuses de messages que BeBiodiversity souhaite faire passer.

Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site de BeBiodiversity ou sur la page Facebook.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK