Automobile: c'est le moment de faire de bonnes affaires

Automobile: c'est le moment de faire de bonnes affaires
4 images
Automobile: c'est le moment de faire de bonnes affaires - © Westend61 - Getty Images/Westend61

Le marché de l’automobile se déconfine lui aussi. L’occasion pour les consommateurs de faire de bonnes affaires ! Car après deux mois sans vente, les stocks des concessionnaires sont pleins. Des réductions alléchantes sont donc proposées pour relancer progressivement ce secteur lourdement impacté. Jusqu’à 11.930 € de remise sur l’Alfa Romeo Stelvio par exemple.

L’année 2020 s’annonce difficile pour les concessionnaires automobiles belges ! Malgré un début d’année prometteur grâce au Salon de l’auto, qui représente 25 à 30% des commandes annuelles, la crise du coronavirus est venue stopper net les ventes automobiles. "Le chiffre des nouvelles immatriculations durant les mois de mars et d’avril a chuté de 90% pour les voitures neuves et de 80% pour les voitures d’occasion", avertit d’emblée Filip Rylant, porte-parole de Traxio, la fédération du secteur automobile et des secteurs connexes, avant de poursuivre :

On s’attend à une perte de 22% du chiffre d’affaires pour ce secteur sur l’année 2020. 

Les concessionnaires automobiles ne parviendront pas, à court terme, à rattraper les pertes économiques occasionnées par le coronavirus. D’autant plus qu’il y a encore de nombreux éléments d’incertitudes. À commencer par la capacité des clients à investir dans un nouveau véhicule.

Surstockage

Aujourd’hui, le problème le plus urgent pour les vendeurs de voitures est un problème de liquidité. "Nous avons tendance à surstocker en début d’année pour pouvoir répondre à une demande estimée sur l’année complète. Sauf que cette demande s’est effondrée avec la crise du coronavirus. Entre-temps, nos stocks se sont tout de même formés", affirme Dominique Fontignies, porte-parole du groupe Fiat Chrysler Automobiles (FCA).

Les véhicules sont donc là. Pour certains, ils attendent même depuis plusieurs mois sur les parkings. Les écouler à coup de promotions avantageuses est donc un bon moyen pour récupérer rapidement des liquidités. Bref, le moment idéal pour le consommateur de faire de bonnes affaires.

Remises exceptionnelles

"S’il y a une voiture de stock qui vous convient, rendez-vous chez votre concessionnaire, vous ne serez pas déçu", affirme Filip Rylant. Vous serez ainsi agréablement surpris de bénéficier d’une remise de 4.000€ sur la Fiat 500 Hybrid, 9.000€ sur le Jeep Cherokee, ou encore de 11.930€ sur l’Alpha Romeo Stelvio pour ne citer que quelques modèles du groupe FCA.

Du côté de PSA, le groupe reprenant Peugeot, Citroën, Opel et DS de nombreuses offres sont également assumées. Jusqu’à 8.900€ d’avantages sur la Citroën Grd C4 SpaceTourer. "Pour nos clients Peugeot B2B, afin de les accompagner lors de cette reprise d’activité, nous leur offrons jusqu’à 3 mensualités sur leur nouveau véhicule de stock", affirme Anouk Van Vliet, porte-parole du groupe. Opel offre de son côté la possibilité de reporter les trois premières mensualités, avec sa formule "achetez maintenant, payez après l’été".  

Enfin, chez de Volkswagen : "On mise sur des reprises aux prix très intéressants ", confie Jean-Marc Ponteville, porte-parole chez Volkswagen Belgique.

Il faut parvenir à moduler les offres, en fonction des besoins spécifiques des clients tels qu’ils apparaissent sur le marché aujourd’hui. 

Concernant les véhicules haut de gamme, la chanson n’est pas tout à fait identique. Chez BMW, Audi ou encore Mercedes-Benz, aucune action exceptionnelle n’est à prévoir. Même si l’on se doute que de raisonnables promotions peuvent être obtenues sur les véhicules de stock.

Marché de l’occasion

Si vous n’avez pas les moyens de vous offrir un véhicule neuf, de nouvelles opportunités pourraient également apparaître sur le marché de l’occasion ! Restez donc attentifs. "Mécaniquement, lorsque les clients réceptionnent leurs nouvelles voitures, ça crée un marché de l’occasion extrêmement intéressant", confie Jean-Marc Ponteville.

C’est donc le moment idéal pour faire de bonnes affaires. Que ce soit sur les véhicules de stock ou d’occasion. Allez donc faire le tour des concessions ! Si vous optez tout de même pour une voiture qui n’est pas de stock, sachez que le délai de livraison sera certainement allongé. "En effet, le rythme normal de production n’est pas encore tout à fait retrouvé , conclut Filip Rylant.

JT 19H30 (19/05/20)