Attention aux fraudeurs : vos codes bancaires sont personnels

"Les Pigeons" tapent une nouvelle fois sur le clou de l'arnaque téléphonique! Les arnaqueurs sévissent en effet partout en ce moment, on peut parler d'une véritable épidémie! Et ils se basent sur une première arnaque pour forcer la porte, en se faisant passer pour la Commission européenne! Ils vous expliquent que ces sociétés qui vous harcèlent par téléphone viennent d’être condamnées et qu’un montant de 3 ou 5 000 euros va vous être reversé … il faut bien sûr dévoiler ses coordonnées bancaires, et même parfois livrer un code que vous obtenez via le digipass qui permet des paiements en ligne.   

Difficiles à arrêter

Olivier Bogaert a notamment donné quelques explications sur cette arnaque de grande envergure, qui envahit peu à peu toute la Belgique : "Il est difficile d'arrêter ces arnaqueurs car on est face à des gens qui sont des structures organisées, mais qui ne sont pas sur notre territoire. Le numéro d'appel est bien un '02', mais il existe des structures qui vous permettent de disposer d'un numéro qui va apparaître comme un numéro mettant en confiance, alors que vous êtes en fait redirigé.

C'est-à-dire qu'ils sont éventuellement dans un pays étranger, et donc on a souvent affaire, avec les call-centers justement qui vous appellent à des fins promotionnelles, à cette technique de marketing qui est utilisée avec un numéro qui va apparaître comme étant visible".

Numéro de compte et digipass

"Il faut également faire attention à l'étape où vous êtes invité à donner votre numéro de compte! Ensuite, un ou deux jours passent... Et il y a un nouveau contact, cette fois-ci avec le service comptabilité, qui explique qu'on a bien reçu le nom dans la liste, qui est validée. Mais la banque vous demande de vous authentifier, pour savoir si vous êtes bien le titulaire. A ce moment-là, on vous demande de vous munir de votre digipass, qui va donc être l'occasion de disposer d'un code, sauf qu'on vous demande de le faire avec la touche 'M1', qui est la touche d'authentification, et non pas la touche 'M2', qui est la touche de validation d'un virement. Cela dépend des circonstances... Ils vont alors avoir préalablement installé l'application bancaire correspondant au compte qu'ils ont reçu, ils l'installent sur un smartphone ou une tablette, et le code que vous allez générer avec votre digipass va valider cette application.

Donc ils vont pouvoir générer eux-mêmes le code PIN qu'ils vont inventer et ils vont ensuite effectuer des opérations. Et donc ils vont du coup insister sur le fait que vous ne devez pas leur donner de code PIN. C'est une mention secrète, vous devez la garder, vous nous donnez simplement le résultat, qui va confirmer que vous êtes bien le titulaire, et dans les heures qui suivent vous voyez votre compte qui a été débité!"

Prévenir sa banque immédiatement si on est tombé dans le piège

"Si on est malheureusement tombé dans le piège, il faut immédiatement prévenir sa banque, mais également aller sur le site de la banque en ligne et aller voir dans les appareils associés à votre compte si éventuellement cette tablette ou ce smartphone qui a été utilisé n'est pas associé et tout de suite le détruire pour ne plus avoir de possibilité d'agir. Selon le site Febelfin, les arnaques liées au numéro de compte que les gens ont transmis en 2016 s'élèvent à 475!".

Notez qu'il faut toujours bien se dire qu’il est totalement exclu que la Commission européenne vous appelle pour vous dire que vous allez recevoir 3 ou 5000 euros, suite à un procès que vous auriez soi-disant gagné contre des sociétés de vente par téléphone trop agressives. Ces choses-là n’arrivent pas !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK