Astuces pour combattre le nez bouché

Voici tout doucement l'hiver, et ce n'est plus le doux gazouillis des oiseaux qui domine mais les toussotements, les éternuements et les crachotements de toutes sortes. Le coryza ou l'influenza, même s'il ont un nom de fleur, ne sont tristement que les noms savants du rhume et de la grippe...

N'utilisez les mouchoirs qu'en cas d'écoulement

Et on ne parle pas de bronchite, laryngite, pharyngite, rhinite ou alors de rhinopharyngite, où on a alors le nez bouché, ce qui nous oblige à utiliser des tonnes de mouchoirs.... Ce qui n'est pas spécialement une bonne idée. En effet, n'utilisez les mouchoirs qu'en cas d'écoulements! Vous moucher sans arrêt peut aggraver l'inflammation à l'intérieur du nez et il sera encore plus bouché. C'est contraire à la logique, mais vous vous sentirez bien mieux en évitant de vous moucher.

Ce qui fonctionne comme décongestionnant, ce sont les lavements du nez avec du sérum physiologique. Si vous n'en n'avez pas à la maison, c'est très facile à faire soi-même : Faire bouillir un litre d'eau. Ajouter une cuillère à soupe de gros sel de mer (ne pas utiliser de sel de table qui contient des additifs), éventuellement une cuillère à café de bicarbonate de soude alimentaire. Laisser tiédir. Il y a deux façons d'aspirer l'eau : une narine à la fois avec la bouteille de lavement nasal ou alors verser l'eau avec une pipette. L'eau doit ressortir par l'autre narine et parfois par la bouche si le nez est très congestionné. Pour déboucher le nez du bébé, on vend aussi un mouche bébé qui vont aspirer le mucus empêchant le bébé de respirer.

Ail, menthe, eucalyptus, niaouli...

Il paraît que l'ail fonctionne également en tant que décongestionnant. Attention, on ne met pas de gousse dans son nez! On écrase deux gousses d'ail dans de l'eau très chaude et on inhale les vapeurs avec inhalateur ou en se couvrant la tête avec une serviette, on peut la boire aussi. 

La plupart des produits décongestionnants vendus en pharmacie sentent la menthe, le menthol, l'eucalyptus voire le camphre. Ecrasez quelques feuilles de menthe fraîche dans votre main, puis respirez juste au dessus, cela dégage. Les huiles essentielles de menthe, d’eucalyptus ou de niaouli (arbre d'origine australienne) sont excellentes pour déboucher le nez : Quelques gouttes dans un bol d’eau chaude, et respirez la vapeur. Ou mettez-en un peu (très peu, une goutte doit suffire) sur votre oreiller. L'infusion à la sauge aussi c'est très bon, mais plus surprenant : reniflez un oignon coupé en deux. Ce remède de grand-mère contre le nez semble efficace...

Les composés sulfurés de l'oignon sont connus pour être anti-inflammatoires et anti-infectieux. Un dernier truc inattendu : Le jus de tomate. Buvez un verre de jus de tomate chaud auquel vous ajouterez une cuillère à soupe d’ail haché, une cuillère à soupe de sauce piquante, une cuillère à soupe de jus de citron et une pincée de sel de céleri. A déguster au moins deux fois par jour.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK