Arnaques : attention aux bureaux de recouvrement frauduleux

Faux télévendeurs, faux bureaux de recouvrement… au téléphone, par lettre ou par e-mail, des escrocs tentent de vous extorquer de l’argent. Et ils réussissent bien souvent ! Ces arnaques sont chez nous en pleine augmentation. L’an dernier, elles ont rapporté à leurs auteurs malhonnêtes plus de 150.000 €.

Le principe est toujours le même mais il fonctionne visiblement encore. Quelqu’un vous demande de payer pour un produit ou un voyage que vous ne verrez jamais arriver ou alors pour vous réclamer une dette que vous n’avez jamais contractée… Et malheureusement beaucoup de gens tombent dans le piège.

Sur les 1869 signalements reçus en 2019, 1373 cas frauduleux ont été recensés. Par rapport à 2017, les signalements ont doublé, tandis que les cas de fraude ont plus que quadruplé.

Nous constatons une augmentation des signalements concernant les bureaux de recouvrement qui contactent des consommateurs pour payer prétendument des dettes impayées, alors qu’aucune dette n’est redevable. Nous conseillons aux consommateurs de ne pas se laisser mettre sous pression. Signalez-le-nous et allez vérifier sur le site du SPF Économie si le bureau de recouvrement est reconnu dans notre pays”, recommande Nathalie Muylle, ministre de l’Économie et de la Défense des consommateurs.

Pour lutter contre ces arnaques, le SPF Economie met en effet en place une série d’outils pour aider le consommateur. Sur son site, on peut retrouver notamment la liste des sociétés signalées frauduleuses. On y retrouve également les " vrais " bureaux de recouvrement qui doivent obligatoirement être enregistrés auprès du SPF Economie.

Si vous voulez signaler une société que vous jugez douteuse, rendez-vous sur pointdecontact.belgique.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK