Arnaquée par une fausse société de recouvrement : Lyne a perdu 400€

Au bout du fil, des pseudo-sociétés de recouvrement vous somment de payer dans les 3 jours pour des voyages ou des offres de séjours que vous n’avez jamais réservés. Des centaines de milliers de personnes sont touchées chaque année. Nous avons rencontré l’une d’entre elles : Lyne qui a perdu 400 euros en un coup de fil…

Cette année, en 9 mois, le SPF Economie a reçu plus de 1500 plaintes à propos de fausses sociétés de recouvrement. Soit deux fois plus qu’en 2018. Elles sont souvent basées au Pays-Bas et elles changent de nom régulièrement : Commission Finance, Inter Payment Service, Gerbens Incasso, Nils finance, Pragma Finance… Mais leur modus operandi est le même : ces sociétés vous téléphonent et ont des propos agressifs. Elles affirment que vous avez reçu un an plutôt un mail à propos d’offres de voyage et que vous n’avez pas répondu dans les 15 jours. Ce mail parfois a été reçu, soit il est dans les spams, soit n’a jamais été envoyé… Or, elles affirment que dans les conditions générales de leur contrat, si vous ne répondez pas dans les 15 jours, cela veut dire que vous acceptez et que vous devez payer. Si vous ne payez pas dans les trois jours, un huissier viendra chez vous. Elles font peur et du coup, beaucoup de gens tombent dans le panneau et paient. Or c’est faux !

Ne rien payer

Etienne Mignolet, Porte-Parole du SPF Economie est catégorique : "Un bureau de recouvrement ne peut pas exiger un paiement dans les trois jours. Un courrier recommandé doit vous être envoyé. Toute agence de recouvrement doit être inscrite sur la liste du SPF Économie et adresser d’abord une mise en demeure écrite avec un délai de réaction de 15 jours. Même une agence inscrite n’a donc pas le droit d’exiger un paiement immédiat. Pour exercer en Belgique, ces sociétés de recouvrement doivent être agréées et elles sont reprises dans une liste officielle sur notre site. Il en existe 375. Nous avons aussi une liste grise qui reprend les sociétés qui ne sont pas nettes et dont il faut se méfier. Vous n’avez rien acheté, vous ne devez rien payer." Si cela vous arrive, vous pouvez aller porter plainte à la police et aussi envoyer un signalement à Point de Contact Belgique.

Récupérer son argent ?

Au centre européen des consommateurs, cela fait 6 ans que l’on traite ce genre de dossier et depuis 2 ans, tous les mois, il y a en moyenne une centaine de plaintes. Ibtissame Benlachhab, Conseillère Juridique au Centre Européen des Consommateurs explique que "récupérer son argent est très compliqué sauf si vous avez payé avec une carte de crédit. Alors, il fait tout de suite faire opposition auprès de votre organisme financier, ou si la société a créé une domiciliation frauduleuse à votre nom, c’est possible. Mais si vous avez fait vous-même un simple virement, c’est impossible de récupérer son argent surtout que ces sociétés ne sont pas basées en Belgique et parfois, elles sont situées en dehors de l’Europe. On n’y voit que du feu car leurs sites internet sont très bien faits mais derrière c’est du vent ! Ces sociétés de recouvrement et ces agences de voyages n’existent pas !".

Comment éviter ?

Et, pour éviter l’arnaque, ici les conseils sont catégoriques car ces sociétés sont prêtes à tout pour vous soutirer de l’argent. "Ne vous laissez pas impressionner. Si la société envoie un rappel écrit, le mieux est de contester immédiatement la créance, par exemple à l’aide de la lettre type disponible sur le site internet du centre. Si vous recevez ce genre de coup de fil : Raccrochez, ne répondez pas car plus vous discutez, au plus elles deviennent agressives et menaçantes…" Sachez aussi qu’un contrat est nul et non avenu lorsque le consommateur n’a pas été correctement informé sur la nature du contrat et le prix à payer !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK