Apres six mois d'arrêt, le soulagement pour le secteur du mariage

Une mariée et un marié heureux de célébrer leur union.
Une mariée et un marié heureux de célébrer leur union. - © LOOP IMAGES - Getty Images/Loop Images

Après six mois d’attente et d’angoisse, les professionnels du secteur du mariage entrevoient enfin une éclaircie. Suite aux annonces du dernier Conseil National de Sécurité, ils envisagent enfin la reprise de leurs activités, à l’arrêt depuis six mois.

Les événements privés, réceptions ou banquets par exemple, ne pouvaient rassembler plus de 10 personnes. Une règle qui avait entraîné l’annulation de nombreuses cérémonies. Et de grosses difficultés financières pour les traiteurs, organisateurs d’évènements, ou loueurs de salles.

Si elles sont organisées par un professionnel, les cérémonies pourront à nouveau rassembler plus de 10 convives, à condition de respecter les règles qui s’appliquent déjà au secteur Horeca. Des tables de 10 personnes maximum, une distance entre les tables, le masque lors des déplacements, et l’interdiction de danser.

Pour le porte-parole de l’Union Professionnelle des traiteurs, l’UPT, l’interdiction des soirées dansantes restera un frein à la reprise, qui arrive alors que la saison des mariages est terminée. Si les professionnels sont soulagés, ils ne s’attendent pas à un retour à la normale avant l’arrivée d’un vaccin.

Malgré tout, c’est tout un secteur qui se réjouit. Coiffeurs, bijoutiers, photographes ou encore spécialistes des robes de mariées réagissent !

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK