Alors qu'Amazon priorise certains envois, des enseignes belges prient leurs clients d'acheter local

Alors qu'Amazon priorise certains envois, des enseignes belges prient leurs clients d'acheter local
Alors qu'Amazon priorise certains envois, des enseignes belges prient leurs clients d'acheter local - © John Lamb - Getty Images

C’est l’une des conséquences du confinement, les ventes en lignes explosent.

Amazon adapte ses livraisons

Comme de nombreux sites d’e-commerce, Amazon doit faire face à une augmentation des achats en ligne.

Devant cette situation inédite, des mesures ont été prises. Ainsi, le géant américain explique sur son site : "[…] nous prenons la décision de prioriser temporairement les produits alimentaires de base, les fournitures médicales et autres produits à forte demande entrant dans nos centres de distribution afin que nous puissions recevoir, réapprovisionner et expédier plus rapidement ces produits aux clients."

Pour ceux qui ont déjà passé commande, "Les produits déjà en route vers nos centres de distribution seront acceptés" rassure Amazon.

Les clients peuvent donc continuer à passer commande si les produits sont en stock mais ils doivent s’attendre à des délais de livraison allongés.

Pour les commandes non urgentes, les clients qui commandent ont aussi la possibilité de choisir la livraison sans délai lorsque cette option d’expédition est disponible.


►►► À lire aussi : Imprimantes, machines à pain, trampolines... Les ventes en ligne explosent


 

Achetez local !

Alors que recevoir des colis de l’étranger s’avère plus compliqué durant cette crise sanitaire, un appel a été lancé par de grandes enseignes belges.

La crise du coronavirus sera une catastrophe économique pour de nombreux secteurs. Devant ce constat, Brantano, Di & Planet Parfum, Fnac, Vanden Borre, JBC, ou encore Maxitoys lancent un appel aux consommateurs belges : acheter local ! 25 grands noms de la distribution présents en Belgique appellent à une "union sacrée" afin d’inciter "à acheter sur les sites e-commerce locaux".

2020 sera une année perdue pour tous les détaillants, quelle que soit leur taille !

Les vingt-cinq enseignes expliquent dans un communiqué commun : "2020 sera une année perdue pour tous les détaillants, quelle que soit leur taille. Mais malgré la certitude des pertes accumulées, nous continuons à servir les consommateurs belges. […] Avec courage et sens civique, nous combattons tous le coronavirus. En tant que secteur, nous sollicitons également votre soutien. Lorsque vous passez des commandes en ligne (et vous le ferez sans aucun doute), pensez d’abord à votre commerçant local, qu’il s’agisse d’un entrepreneur indépendant ou d’un acteur national ? Vous pouvez trouver des produits similaires sur des sites étrangers, livrables en Belgique. Certes. Mais après cette crise, nos dizaines de milliers d’employés de magasin souhaiteront vous accueillir à nouveau dans leurs magasins, soyez dès lors cohérents et achetez local ! Êtes-vous prêt à nous aider et à nous soutenir dans ce domaine ? Achetez sur nos boutiques belges et soutenez ainsi l’économie locale. Pas parce que c’est facile, mais parce que ça fait du bien."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK