A Spy, le Terragame Center vous propose une expérience unique en Belgique : une immersion en hyper réalité virtuelle

C'est une première en Belgique: deux frères Namurois ont lancé le premier centre d'hyper réalité virtuelle à Spy. Un projet colossal qui aura mis près de deux ans à aboutir.

Vous connaissez sans doute tous la réalité virtuelle qui consiste à simuler la présence physique d'une personne dans un environnement artificiellement généré par un logiciel et un casque de réalité virtuelle. Ici à Spy, deux passionnés de jeux vidéo ont décidé de pousser l'expérience un cran plus loin, ils vous proposent une expérience de jeu en hyper réalité virtuelle dans un monde de zombies. Concrètement, l'hyper réalité virtuelle vous permet de vivre le jeu vidéo comme si vous étiez dedans nous explique Ismaël Bhiri: "Le principe est assez simple. On a créé une surface de 400 m carrés dans lesquels on a cloisonné les murs, ce qui permet de faire ressentir aux joueurs tout ce qui se passe dans le jeu. Par exemple, si il y a un mur en face de vous, vous allez pouvoir le toucher réellement. Il y a également des portes et des fenêtres que vous pouvez ouvrir en vrai. Vous allez pouvoir passer votre arme par la fenêtre et ressentir le souffle du vent. Vous pouvez interagir avec le décor."

Ce projet a mis deux ans à aboutir et est le fruit d'une collaboration avec des développeurs des Etats-Unis, de France, de Hollande et d'Ukraine.

Un équipement de pro

Avant de se lancer dans le jeu, il faut s'équiper. Vous commencez par un casque d'hyper réalité virtuelle. Chaque casque coûte 3 000€. Ils permettent l'immersion visuelle et sonore. Ils sont également équipés de leds afin de pouvoir vous tracker en permanence dans le jeu, c'est à dire suivre vos déplacements. Ensuite, vient le sac à dos. Ce sac à dos contient un ordinateur qui permet de lancer le jeu. Il pèse 3,5kg. Enfin, le plus important: l'arme. "C'est l'arme du jeu. Il y a un retour de choc donc si vous tirez, il y a vraiment une sensation de tir. Elle a vraiment un aspect réel, c'est le même modèle mais dans le jeu elle est noire et en version métallique. Le poids est assez représentatif aussi. C'est pas une arme qui fait 200 grammes, elle fait 1,3kg, ce qui donne une sensation un peu plus immersive aussi", explique Sophian Bhiri.

L'équipement d'hyper réalité virtuelle est en constante évolution. D'ici quelques semaines le centre Terragame proposera des combinaisons sensorielles afin de ressentir le choc de la confrontation avec un monstre par exemple.

Pas de motion sickness dans l'hyper réalité virtuelle

Le point positif de l'hyper réalité virtuelle, c'est que contrairement à la réalité virtuelle classique, elle ne développe pas de motion sickness. Ce sont les effets secondaires de la réalité virtuelle : nausées, maux de tête, etc. provoqués par les incohérences repérées par le cerveau. 

Les premiers clients sont convaincus, même si ils y voient déjà quelques pistes d'améliorations...

Nicolas: "On est dedans, on marche, on interagit avec les objets, les monstres avancent sur nous. Bon c'est vrai que pour le graphisme, les gens aguerris seront plus attentifs à ça mais après on l'oublie vite, on est pris dans le jeu on fait pas attention aux détails. "

Alexandre: "Pour moi le seul défaut, comme je suis gaucher, c'est les mains. L'animation était inversée et quand je tirais c'était un visuel de droitier. Mais sinon l'expérience est pas mal, l'effet d'espace et de grandeur rajoutent vraiment quelque chose à l'expérience, même si il y a encore des choses à améliorer pour correspondre au prix demandé."

Il y a juste une restriction au niveau de l'âge : le jeu "Le manoir des damnés" est interdit aux moins de 12 ans. Les zombies et l’hyper réalité virtuelle pourraient faire peur aux enfants. La technologie de la réalité virtuelle est carrément interdite aux moins de 10 ans.

Différents jeux aux ambiances variées 

Les frères Bhiri travaillent en ce moment sur de nouveaux jeux d'hyper réalité virtuelle, des jeux qui visent un public plus large. "Le prochain jeu sera un jeu de magie qui devrait plaire aux fans d'Harry Potter" explique Ismaël. 

Sueurs, frissons et adrénaline sont au rendez-vous de cette partie qui vous coûtera 40 euros les 45 minutes d’immersion totale dans un monde de zombies …

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK