Comment bien revendre ses bijoux en or ?

Il arrive qu’après une rupture ou un décès, vous vous retrouviez avec des bijoux en or que vous ne souhaitez pas garder, soit parce que vous avez besoin d’argent, soit parce qu’ils ne vous plaisent pas. Et dans ces cas-là, la revente peut être intéressante. Oui, mais … Comment ne pas se faire arnaquer dans les boutiques spécialisées en rachat d’or ? La réponse en quatre points.

D’abord, et c’est la règle, il faut observer chez soi l’objet en question avec une loupe. Normalement, s’y trouve un titrage, c’est-à-dire une indication chiffrée qui correspond au nombre de carats. En clair, plus l’or est pur, plus il a de carats et plus il vaut cher. Pour info, un carat représente 1⁄24e de la masse totale de l’alliage. Par exemple : l’or 18 carats signifie que dans 24 g d'alliage il y a 18 g  d’or soit 750 millième. Voilà pourquoi si votre bijou 18 carats comporte un poinçon, vous y lirez : 750 ou alors si c’est du 14 carats, vous trouverez l’indication 585, soit 585 millième d’or. Le must, c’est 24 carats, c’est ce qu’on appelle de l’or pur, mais cela se trouve en lingots essentiellement.

Ensuite, il faut peser le bijou. Car le poids influe sur le prix. Mais attention à ne pas le faire avec une balance de cuisine ! " Il en faut une qui soit très précise, précise Marc Van Bockstaele, inspecteur des métaux précieux à la Monnaie Royale de Belgique. Vous pouvez demander à votre pharmacien qui lui possède ce genre de balance. Vous prenez vos bijoux, vous les mettez dans un sachet tout fin, et vous lui demandez de les peser. Comme ça, vous avez une idée du poids et vous limitez les risques de vous faire avoir chez le commerçant ". Car, certains n’hésitent pas à tronquer les chiffres. Et c’est très facile à faire quand la balance se cache derrière le comptoir. Or, celle-ci doit être visible normalement et doit être homologuée et agréée par le service de Métrologie du SPF économie qui effectue des contrôles tous les 4 ans. Sur la balance, cela se traduit par la lettre M et la date du dernier passage de l’inspection. Si ce n’est pas le cas, demandez le poids que la personne obtient et vous saurez si elle est honnête …

Troisième conseil, vérifier le cours de l’or. Les magasins qui rachètent de l’or sont censés afficher le cours du jour mais le mieux c’est de se renseigner à l’avance, histoire de voir si le cours affiché est bien correct. Pour connaitre le cours du jour, il y a différentes options : demander à sa banque, feuilleter la presse puisque le cours de l’or est disponible dans les journaux ou se rendre sur Internet.

Enfin, sachez que les estimations sont gratuites et qu’il vaut mieux les multiplier avant de vendre … La somme proposée pour racheter vos bijoux peut passer du simple au double ! Donc vraiment, faites la tournée des acheteurs et ne vous fiez pas aux apparences. Une personne qui vous met en confiance peut se révéler malhonnête …

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK