Trois bagages perdus et tout est dépeuplé ...

A chaque période de vacances, il y a des bagages qui se perdent dans les aéroports. Il y en a qu'on retrouve et d'autres qu'on ne retrouve pas .... c'est le cas pour les 3 valises de la famille Filice. En août dernier, elle passe ses vacances à Agadir, au Maroc. Au retour, plus de bagages! Comme de nombreux autres voyageurs, ils ont été victimes d'une grève des bagagistes de Swissport à l'aéroport de Zaventem, le 22 août dernier. Mais, aujourd'hui, la famille Filice n'a toujours pas retrouvé ses valises!

Souvenirs de vacances, la famille Filice s'y voit encore. Au mois d'août, à Agadir, l'ambiance est à la détente : shopping, quad dans le désert et farniente. Mais, mauvaise nouvelle au départ de l'aéroport d'Agadir : les bagages n'arriveront pas avec l'avion à l'aéroport de Zaventem. En cause : une grève des bagagistes de Swissport à l'aéroport de Zaventem. La famille atterrit dans la nuit du 22 au 23 août. A Bruxelles, la situation est catastrophique. Le lendemain, Michele Felice fait une déclaration sur le site de Swissport en vue de récupérer ses bagages. Et c'est seulement une semaine plus tard, avertit par les médias, qu'il se rend à l'aéroport de Zaventem pour vérifier si ses bagages s'y trouvent. Sans succès! Trois semaines plus tard, Michele ira même vérifier, une seconde fois, à Zaventem si on a retrouvé les valises. toujours sans résultat! Entretemps, Swissport signale qu"il faut dorénavant s'adresser à la compagnie aérienne Thomascook Airlines, la ligne aérienne qui assurait le vol. Michele contacte la compagnie plusieurs fois et encore un fois, il y a quelques jours seulement. Et là, surprise : il apprend qu'il n'est plus inscrit dans leur base de données ... qu'il faut se réinscrire. Aujourd'hui, la famille Filice n'a toujours pas récupéré ses bagages. Elle se retrouve un peu désemparée avec comme seule information, un formulaire de Thomascook Airlines à compléter.

Pour tenter de résoudre le problème, nous avons reçu, sur le plateau d'On n'est pas des pigeons, Michele Filice et Laura Van Waeyenberge, porte-parole Thomas Cook Belgium. Cette dernière déclare que Thomas Cook déplore la situation, précisant cependant qu'ils ne sont pas responsables pour les bagages, que c'est de la responsabilité de la compagnie aérienne, Thomas Cook Airlines.  

Selon les règles inscrites, si l'on n'a pas retrouvé ses bagages 35 jours après le retour, ceux-ci sont considérés comme perdus, et c'est donc la compagnie aérienne qui devra indemniser les clients. Selon les règles internationales qui doivent être observées par toutes les compagnies aériennes et les organisations des consommateurs, il existe un plafond pour le remboursement qui s'élève à 1 220€ pour chaque bagage. Michele Filice affirme qu'il en avait au moins pour cette somme dans ses bagages. Reste à voir le montant qu'il va récupérer étant donné qu'il faut prouver la valeur des biens qui étaient dans les valises perdues.

Pour préciser ce que comporte une valise, une simple photo peut suffire de preuve. Et si des achats sont réalisés sur place avec une carte Visa, les preuves sont évidentes. "L'idéal, déclare Michele, ça serait qu'il y ait toujours quelqu'un pour nous répondre au bout du fil, qui sache nous répondre clairement, pour ne pas nous dire "je ne sais pas", "je ne trouve pas le numéro"".

En guise de conclusion, Laura Van Waeyenberge donne quelques conseils en ce qui concerne les bagages : il est préférable tout d'abord de les identifier, de les personnaliser. C'est très important parce que si le code barre est perdu, c'est un vrai problème. Ensuite, le jour-même où les bagages sont perdus, il faut rapidement remplir un formulaire. Et surtout ne pas emporter ni des biens de valeur, ni des médicaments dont on aurait besoin. On ne sait jamais ce qui peut arriver ...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK